Ivan Jablonka, "Le corps des autres"

 

Ivan Jablonka, Le corps des autres, Paris, Éditions du Seuil, coll. « Raconter la vie », 2015, 105 p., 7,90€.

Commentaires (64)

1. Annabelle et Mattéo, 1ère ES, lycée Joachim du Bellay, Angers 19/05/2016

C'est un livre court et facile à lire. Il montre que la vie d'une esthéticienne/esthéticien n'est pas si facile que ça. On ne s'attendait pas à ce qu'un sujet comme celui-ci puisse être exploité d'une telle façon et devenir intéressant. C'est instructif. Le fait qu'il y ait des témoignages permet d'avoir une autre idée de ce métier.

2. Coppermann 17/05/2016

Lycée Notre-Dame de Boulogne 1ES2

Sympa! Découverte d'un monde assez inconnu pour moi.
Très simple à lire mais agréable.

3. Louyot Esther 17/05/2016

Le livre Le corps des autres est une enquête menée par un homme sur le métier d'esthéticienne. Il va à la rencontre de ces femmes au métier dénigré dans notre société, et c'est en leur posant des questions qu'il va changer le regard que l'on porte sur elles. On apprend alors que ce n'est pas seulement par dépit qu'elles font ce métier, mais parce que c'est une passion parfois, la passion de prendre soin du corps et de prendre du temps pour soi.
De tous les livres du prix lycéen du livre d'économie et de sciences sociales 2016, c'est celui que j'ai préféré.

4. Joseéphine Piel 17/05/2016

Un livre facile d'accès. En effet, "le corps des autres" est une livre qui se lit très rapidement et est très facile à lire. Il m'a beaucoup interréssé car le quotidien des esthéticiennes est quelque chose que l'on ne connait pas sauf si l'on en cotoit. Grace a cela j'ai pu decouvrir ce metier que je ne connaissais pas vraiment etant cliente. C'est un metier de passion, que j'admire maintenant.

5. Joseéphine Piel 17/05/2016

Un livre facile d'accès. En effet, "le corps des autres" est une livre qui se lit très rapidement et est très facile à lire. Il m'a beaucoup interréssé car le quotidien des esthéticiennes est quelque chose que l'on ne connait pas sauf si l'on en cotoit. Grace a cela j'ai pu decouvrir ce metier que je ne connaissais pas vraiment etant cliente. C'est un metier de passion, que j'admire maintenant.

6. mathilde marquez 17/05/2016

Le corps des autres est le récit curieux et étonnant d'Ivan Jablonka. Ce dernier raconte le métier des esthéticiennes : travailler sur le corps des autres. Ivan Jablonka, de part son étude auprès de douze esthéticiennes différentes, fait part de leur métier à double fonction : a la fois elles s'occupent de l'esthétique des clients mais aussi sont de réelles psychologues, entraineurs, aides soignante.. pour ces mêmes clients. Un récit passionnant car évoque la réalité d'un métier plutôt dénigré a la base..

7. Galasso Matteo 1ES2 Lycée notre dame de Boulogne 17/05/2016

Le roman le corps des autres d'Ivan Jablonka, m'a permis de connaître un monde, une profession que je ne connaissais pas. Le fait que le roman soit écrit par un homme qui est étranger à ce monde, rend la lecture agréable car on sent que l'écrivain découvre en même temps qu'il raconte. Dès fois, on a même l'impression qu'il est surpris par la dureté du métier d'esthéticienne qui n'est pas assez reconnu. Jablonka, m'est en avant le caractère social d'un centre de beauté qui est comme une échappatoire pour les femmes du XXIème siècle.

8. Inès Piana- Violette Espinos 10/05/2016

Ivan Jablonka explique que l’activité se tient dans de discrets « boudoirs» modernes et, comme d’autres compétences manuelles, le metier d’esthéticienne est peu valorisées. De la même façon, le soin esthétique est omniprésent, mais le métier est presque invisible. Elles ont pour rôle de prendre soin des corps abîmés, leur redonner vie, et mieux faire exister la personne. Il remarque aussi que les clientes se confient souvent aux esthéticiennes, que pour les clientes le moment d’un soin est un des seuls instants qu’elles s’accordent à elles même. Il conclu donc que les esthéticiennes jouent aussi le rôle de psychologue, de coach, d’assistante sociale. Notamment lorsqu’elles conseillent la quinquagénaire qui est prete à tout les moyens pour retenir son mari volage.

Ivan Jablonka explique que d’une certaine manière l’esthéticienne dispense de soins corporels qui répondent aux mêmes valeurs humanistes que des soins proposés par des infirmières ou aides soignantes. Or il souligne que le métier d’esthéticienne est largement moins estimé. Il souligne aussi qu’aujourd’hui on compte presque autant d’instituts de beauté que de bistrots dans les années 1950. Un chiffre assez représentatif qui montre la vitesse à laquelle cette activité c’est répandue.

En revanche, aux États-Unis par exemple, on ne trouve pas d’instituts d’esthéticienne or on peut faire un lien entre le rôle des esthéticiennes en France et celui des femmes dans les salons de manucure aux États-Unis. D’une certaine façon les deux jouent un rôle similaire qui s’effectue dans les deux cas autours d’un soin esthétique. C’est donc intéressant de voir la façon dont ce rôle est de plus en plus répandu et important dans les sociétés d’aujourd’hui.

On peut aussi faire un lien entre ce livre et le film “Vénus de Beauté” parrut en 2000. Ce film réprésent les différents aspects du métier de l’esthéticienne tout comme Ivan Jablonka. Dans la bande annonce on voit la façon dont les esthéticiennes forment une vraie connexion avec les clientes: elles doivent donner des conseilles et des explications pour permettre à la cliente d’avoir le corps qu’elle souhaite.

9. Apolline Ingardia 10/05/2016

Un livre qui sort de l'ordinaire. J'ai été positivement surprise par la qualité de cette lecture. Le sujet qui pourrait sembler de prime abord très "terre à terre" est extrêmement bien mené. L'approche est simplifiée dans un livre court mais dense qui retrace des témoignages, des analyses sociologiques ainsi qu'un message ethique. On a alors affaire aux différents ressentis humains et cela donne beaucoup de vie au livre. Il a pour principale qualité d'énoncer toutes les dimensions de la thématique pour donner un avis global mais complet ( étude dans tous les milieux et témoignage de tous les âges ).

10. Hadrien Mangeant 1ES2 Lycée Notre Dame de Boulogne 09/05/2016

Un livre très intéressant et différent de ce que j'ai pu lire jusqu'a présent durant ce concours. Il ne s'agit peut être pas de mon préféré bien qu'il aborde de manière totalement décomplexé une profession jusqu'ici restée très tabou. Ce livre efface définitivement les dernières zones d'ombre en n'hésitant à aucun instant à déstabiliser le lecteur en le plongeant dans un univers nouveau. Un livre que je recommande vivement, une enquête rigoureuse et intéressante.

11. Ludivine,1ES Lycée Sivard de Beaulieu 03/05/2016

Ce livre est vraiment très intéressent et très instructif et n'est vraiment pas compliquer à lire. A travers différents témoignages, nous découvrons les vies professionnels difficiles des esthéticiennes. Elles font un travail remarquable et font preuve une immense écoute. Ce livre est ouvert à tous.

12. Aurélie, 1ES, lycée Sivard de Beaulieu 03/05/2016

Livre très intéressant qui nous ouvre les yeux sur ce métier. En effet, j’étais loin de me douter que être esthéticienne était si difficile.
La lecture du livre n'est absolument pas compliqué à comprendre. C'est un livre qui peut être lu par tous. De plus les petites touches humoristiques sont très agréables.

13. Lisa,Léa, 1ES Lycée Sivard de Beaulieu 03/05/2016

Ce livre est très court mais très efficace et facile à lire. Il nous dévoile les faces cachées du métier d'esthéticienne sans mentir, ce qui est plaisant. Je le conseillerai pour les personnes qui souhaitent devenir esthéticienne et les personnes curieuses puisqu'il nous montre que le métier n'est pas de tout repos, par exemple il faut être toujours souriant et savoir gérer son temps.

14. Kies Timothée 1ES1 Lycée Sivard de Beaulieu 03/05/2016

ce livre m'ait paru ennuyeux car ce domaine ne m'intéresse pas.

15. Inès Tixier Notre Dame de Boulogne 11/04/2016

A mes yeux, le corps des autres est le livre que j'ai le plus apprécié. Tout d'abord, le titre attire l'attention de par son originalité, et ce n'est pas forcément le titre que l'on peut attendre d'une enquête sociologique. De plus, s'intéresser aux esthéticiennes qui travaillent "dans l'ombre" car c'est une profession qui relate de l'intimité des clients, est à mon sens audacieux et osé. La lecture est très plaisante, détaillée et facile d'accès et on peut enfin voir le quotidien et les difficultés du métier. Ce livre donne à voir de manière décomplexée un tableau vivant de cette profession et abolit tous les clichés à l'égard de cette profession et de ces esthéticiennes pourtant "dénigrées" dans notre société.

16. eleveJM 07/04/2016

J'ai beaucoup aimé ce livre de socio.
Il parle d'un sujet qui me correspond et qui m’intéresse, et dévoile les multiples facettes des esthéticiennes qui m'étaient inconnues.
On se rend bien compte du quotidien de ces femmes, on voit sous un autre jour le métier et prend conscience de ce que vivent celles que l'on fréquente si souvent.
Le fait que se soit un homme qui parte à la découverte de ces femmes favorise la découverte des multiples aspects, étant donné qu'il ne sait pas toujours ce qu'il se passe dans la cabine, il pose des questions qu'une femme ne se poserai pas. Le métier n'est pas du tout détérioré mais est mis sous un angle mélioratif
Le format du livre a facilité ma lecture puisque c'était ma première expérience dans les livres de sociologie.

17. Wandrille.lycee francais de hambourg 30/03/2016

Le livre est bien, car l'etude est intéressante et rigoureuse et elle pousse jusqu'au bout (extermination des juifs). Tout de même l'etude aurait pu être plus approfondie.
merci

18. Louise de Roux 24/03/2016

Un livre court et très intéressant qui nous ouvre les yeux sur la réalité du monde de l'esthétique et le quotidien des esthéticiennes. Regarder derrière la façade m'a permit de voir à quel point tous nos petits et imperfections sont tout à fait normaux et font ce qui nous rend uniques et humains. Plus qu'un ouvrage sociologique, c'est un véritable cheminement psychologique qui s'effectue dans l'esprit du lecteur.
De plus, il est très intéressant de comprendre dans quelles conditions vivent celles qui font tout pour nous rendre beaux et nous permettre de continuer à jouer dans cette "société des apparences". Elles sont les seules à pouvoir nous sonder car entièrement dépouillés et mis à nus, nous ne pouvons pas nous cacher derrière un masque.
Cet ouvrage est donc une véritable réflexion sur ce qu'est notre société d'aujourd'hui qui se base uniquement sur les apparences, mais aussi une porte ouverte sur les conditions de vies des esthéticiennes, ces femmes qui se doivent d'être fortes moralement et prêtes à toute épreuves.

19. Lycée Cassini Andréa 23/03/2016

Un livre court, facile d'accès, qui se lit en une soirée. Il met l'accent sur l'épuisement physique de l'esthéticienne. Elle ne doit pas se plaindre. Interrogation intéressante sur la tyrannie de la beauté, sur la norme de la blancheur de peau. Elles doivent aussi avoir une formation commerciale. Intéressant aussi car on suit l'évolution des personnages.

20. Lycée Cassini Marine 23/03/2016

On voit que c'est un métier très dur. Ce qui m'a mis mal à l'aise, c'est qu'un homme décrive ainsi le métier d'une femme. C'est destabilisant.

21. lycée Cassini Laurine 23/03/2016

J'ai vraiment adoré ce livre. Plusieurs esthéticiennes racontent leur quotidien. Il faut vendre des produits pour qu'un salon marche bien, mais la concurrence est de plus en plus forte. On constate que les professionnelles aiment s'occuper des autres.

22. AnnaDreuil 10/03/2016

Ce livre était intéressant et m'a plu car il parlait du métier d'esthéticienne qui n'est pas apprécié à sa juste valeur et qui regorge de clichés. Il était très facile à lire puisque composé de témoignages et d'anecdotes. Il m'a appris que le métier d'esthéticienne a une dimension sociale, elles aident les gens par exemple à la fin du livre, quand on parle des anciennes déportées qui revenaient des camps à qui on a donné des rouges à lèvres pour les ré-humaniser et qu'elles puissent à nouveau se sentir femmes.

23. Grangé Lorelei 06/03/2016

Le corps des autres écrit par Ivan Jablonka rassemble les témoignages de plusieurs esthéticiennes qui raconte leur vie professionnel. J'ai voulu lire ce livre non pas pour le métier en question, mais parce que mes camarades qui l'avaient lu avaient apprécié. Pour ma part, j'ai bien aimé ce livre aussi, il se lit facilement, il est bien organisé, c'est pas lourd. Il n'y a pas de partie que je n'ai pas aimé je dois même avouer que je l'ai fini d'un seul coup sans le poser une seule fois. Je suis parfois tombé de haut par certains témoignages qui ont cassé l'image de la femme que j'avais en tête ( L'hygiène irréprochable par exemple ). Je recommande très fortement ce livre.
Lorelei G. Gutenberg, Créteil.

24. Désydéria. B 1ES Lycée Gutenberg 04/03/2016

"Le corps des autres" est un livre écrit par Ivan Jablonka (historien et éditeur) paru en 2015. L'auteur nous permet de s'intéresser à l'univers de la beauté et de l'esthétique. Il rassemble de multiplies témoignages esthéticiennes. On découvre des esthéticiennes de différents milieux qui nous raconte les bons et mauvais aspects de ce métiers dont j'ignorais. Elles servent souvent de confidentes, psychologues ou conseillères auprès des clientes . Ce livre est court, intéressant et facile à lire. J'ai bien aimé ce livre. Ce livre permet de découvrir le métiers pour certaines.

25. Ushani 1ES Lycée Gut 03/03/2016

Le livre "le corps des autres" est un livre ecrit et raconteé par Ivan Jablonka . Il rassemble les témoignages de plusieurs esthéticiennes et il permet de découvrir le métier d'esthéticienne . Ces esthéticiennes décrivent les différents avantages et inconvénients de ce métier ainsi que leurs journées qui peuvent être très fatiguantes. Ce livre est très court et très facile à lire . En effet , l'auteur emploie un language courant et compréhensible . Personnellement , j'ai aimé ce livre car il m'a permis de découvrir le métier d'esthéticienne . Cependant , je pense qu'il risque de décourager les futures esthéticiennes

26. TALEC, MATHY lycée Arcisse de Caumont 25/02/2016

Le livre Le Corps des Autres d'Ivan Jablonka est facile et rapide à lire avec un vocabulaire simple. Le fait que ce reportage est raconté par un homme est assez intéressant et nous montre une nouvelle facette du métier d'esthéticienne. Elles doivent se plier aux désirs des clientes en faisant office de conseillère ou de confidente, elles ne sont pas simplement là pour réaliser la demande, elles doivent apporter une certaine attention à la cliente. Le métier présente des inconvénients comme des avantages, vis-à-vis de certaines clientes, le manque d'hygiène rend difficile le bon déroulement du soin. On en apprend beaucoup sur la diversité des actions de ces femmes qui doivent être multitâches en passant par les épilations, les massages, les manucures ainsi que le ménage ou encore l’accueil des clientes. Les esthéticiennes sont aussi vendeuses et doivent réaliser un certain chiffre d'affaire en vendant des produits de soin. C'est un bon ouvrage qui nous présente l'histoire et les anecdotes parfois comiques d'esthéticiennes de divers milieu, on en apprend plus sur ce métier et cela nous donne une nouvelle vision.

27. Vignolles Lise - Lycée Pré de Cordy 16/02/2016

Ivan Jablonka, dans son livre Le corps des autres nous dépeint le métier d'esthéticienne. Il a interrogé plusieurs esthéticiennes, à différents moments de leurs vies, et dans plusieurs villes. Ces femmes, qui n'ont donc pas le même âge et qui vivent à la campagne ou en ville nous évoquent pourtant toutes les mêmes difficultés dans ce milieu. Que ce soit la douleur physique, ou bien la sensation d'infériorité face à leurs client(e)s, ces femmes nous expliquent la délicatesse de leur métier. Elles se disent en effet psychologues, ou conseillères en image plus qu'"arracheuses de poils".
Personnellement, je n'ai pas attaché un grand intérêt à ce livre. Même s'il se lit très rapidement, je ne l'ai trouvé ni captivant ni très intéressant. J'ai apprécié lire le point de vue sociologique de l'auteur concernant le métier d'esthéticienne, mais je n'ai pas jugé les anecdotes de ces femmes fascinantes.

28. Mathilde Bosredon 13/02/2016

Le corps des autres est pour moi un très bon livre. J'étais très intriguée par son thème abordé. Je me demandais bien ce que l'on pouvait avoir à raconter sur des esthéticiennes. Et bien clairement, pleins de choses! On découvre tout l'envers du décor de ce métier à travers des témoignages de professionnelles. C'est une enquête sociologique très bien menée qui vient briser tous les clichés qui existent sur ces femmes qui, non, ne font pas qu'arracher des poils mais qui font bien plus pour tous leurs clients. Les histoires de ces femmes sont touchantes et drôles. Ce livre nous permet d'enlever tous les aprioris que l'on peut avoir sur les esthéticiennes.
En plus, c'est un livre qui se lit très facilement et qui n'est pas très long.
Bref, très bon livre.

29. Lea_PabloPicasso 04/02/2016

Ce livre à la couverture assez simple est passionnant. Pour tout ceux qui n'aime pas la lecture, ce livre est facile à lire spécialement grâce aux témoignages recueillis par l'auteur qui sont parfois comiques et qui permettent aux lecteurs de se glisser dans l'univers de ces esthéticiennes dont le métier consiste à s'occuper du corps des autres. Ce livre est aussi instructif car les esthéticiennes racontent aux lecteurs les bons mais aussi les mauvais côtés de leur métiers. Les études qu'elles font pour pratiquer le métier et plus encore le revenu qu'elles gagnent à la fin du mois. Ce livre peut enlever les préjugés de personnes qui croient que le métier d'esthéticienne est facile et demande peu d'effort alors que c'est tout le contraire. Alors je conseille fortement ce livre.

30. DaydeShady-PabloPicasso 04/02/2016

Ce petit livre, écrit par Ivan Jablonka, est très intéressant. Il nous permet de voir l'envers du décor du métier d'esthéticienne, d'en voir les "coulisses". Grâce aux différents témoignages, que l'auteur a recueilli, on voit que les esthéticienne par exemple, vivent à un rythme endiablé. Elle offre du bien être, de la relaxation à leur clientèle mais, elles ne sont pas du tout relaxées. L'auteur a réussi à récupérer quelques anecdotes qui nous, en tant que lecteur, nous fait rire jaune (ou alors pas du tout, au contraire elles nous rendent perplexe) mais personne n'aimerait être confronté à ce genre de situation. Par exemple une esthéticienne confit, que certaines femmes viennent se faire épiler le maillot (complet) alors qu'elles ont leurs règles ou alors une des esthéticienne a déjà surpris quelques unes de leurs clientes uriner dans les poubelles dans les cabines. On voit les points positifs ainsi que négatifs du métier d'esthéticienne. On se rend compte de la difficulté de ce métier.

31. PENTURE lucas (site web) 04/02/2016

Le corps des autres,

Ce livre paraît plutôt interesant car il met en valeur le métier d'esthéticienne que moi même et je pense mon entourage ne connaît sûrement pas si bien que ça. On découvre un travail qui de nos jours est mis à l'ecart de la société en général. C'est bien trouvé d'avoir écrit son livre à partir de ''reportages'' :Cela paraît attractif et incite le lecteur à finir le le bouquin.

Bon livre

32. Gao Gwendoline 1ES Lycée Pablo Picasso 04/02/2016

Petit et puissant, cet ouvrage nous ouvre des portes sur les coulisses d'un monde régit par les apparences.
"Paradoxalement, l'omniprésence de l'esthétique va de pair avec son invisibilité sociale."
D'après cette enquête, les esthéticiennes sont une nouvelle forme de caméléons modernes pouvant changer de peaux à leur convenance mais surtout : selon l'humeur de leurs clients.
Elles ont un savoir faire unique du bien-être d'autrui et, ici, on présente un saut chez l'esthéticienne comme bien plus. C'est presque un investissement. Cela revient à combiner un soin et une séance chez le psy.
Néanmoins, âmes sensibles s'abstenir ! Ce livre se présente quelque peu comme un receuil d'annecdotes crues amassées sur le terrain au fil de temps.

33. Cros Matthias - Lycée Jules Froment 04/02/2016

Le livre de Yvan Jabronka, "Le corps des autres", veut nous renseigner quant au métier d'esthéticienne. Il veut redorer l'image que l'on a de ce travail : physique et dévalorisé...
Il présente le métier sous toute ces formes : de l'hygiène jusqu'au lien avec la personne, et passant par l'image de ce dernier dans l'inconscient général.
J'ai vraiment bien apprécié ce livre. À défaut d'une rigueur parfaite, il réussit à faire passer son message, avec des idées chocs. Sans tomber dans le registre "Envoyé Spécial", et ainsi en gardant une part de rigueur.
L'auteur, qui au début est identifiable à beaucoup de lectEURS (un homme, un peu coquet, sans être un mania de son image et du soin de son corps), va à la rencontre de personnes du métier, avec leur quotidien, leur galère...
M'a beaucoup marqué, par exemple, la haine collective des esthéticiennes envers le commerce, et le fait de devoir vendre, alors que certaines ont quittaient le commerce brut, pour cette raison.

Ce livre se lit très facilement, comme un livre de loisir.
Bref, je recommande vraiment cette étude sociologique, sur un métier, souvent invisible et lointain, à l'image des cabines de soins.

34. Marchat, lycée Arcisse de Caumont 04/02/2016

J'ai lu le livre le corps des autres d'Ivan Jablonka, qui est un historien et éditeur français. Ce livre est une enquête sur les esthéticiennes, dont le métier consiste a s'occuper du corps des autres, pour leur bien-être et leur agrément. Mais on découvrira que ce travail ne correspond pas seulement a rendre belle la cliente et se contenter d'épiler ou de masser. L'esthéticienne peut parfois être la psy, le coach, l'infirmière ou bien l'assistante sociale lorsque la cliente en a besoin. J'ai trouvé que ce livre était intéressant et que mon regard sur les esthéticiennes avait changé grâce a ce livre. Il montre que les esthéticiennes ne sont pas juste des femmes qui épilent que c'est un préjugé car elles peuvent aussi être présente pour faire «revivre» une cliente, et lui donner le sourire en lui apportant de l'importance.

35. logann et gwenaele 1ES1 lycée des flandres 29/01/2016

Ce livre est intéressant car il nous apprends que certains métiers que nous ne connaissons pas assez possèdent des faces cachées souvent ignorés et que la stigmatisation du métier est mal vécu par le personnel qui dévouent leurs vies aux "corps des autres". En effet, les différents témoignages proviennent de femmes d'âge, d'ancienneté et de milieux sociaux différents. Cette diversité montre un ressenti général du coté des esthéticiennes, cet ouvrage nous prouve aussi que le travail de ces femmes leurs demandent une écoute, un avis et une complicité obligatoire, à la manière d'un psychologue, pour une bonne relation esthéticienne-cliente.
La lecture est facilité par l'aspect vivant du livre: le fait que le livre soit composé en grande partie d'interviews apporte un plus au contenu du livre et le rend ainsi plus accessible à tous. Un vocabulaire non-spécialisé aide aussi à la fluidité de la lecture. Nous conseillons ce livre à tous même si le sujet peut paraître féminin il pourra intéresser aussi le public masculin.

36. logann et gwenaele 1ES1 lycée des flandres 29/01/2016

Ce livre est intéressant car il nous apprends que certains métiers que nous ne connaissons pas assez possèdent des faces cachées souvent ignorés et que la stigmatisation du métier est mal vécu par le personnel qui dévouent leurs vies aux "corps des autres". En effet, les différents témoignages proviennent de femmes d'âge, d'ancienneté et de milieux sociaux différents. Cette diversité montre un ressenti général du coté des esthéticiennes, cet ouvrage nous prouve aussi que le travail de ces femmes leurs demandent une écoute, un avis et une complicité obligatoire, à la manière d'un psychologue, pour une bonne relation esthéticienne-cliente.
La lecture est facilité par l'aspect vivant du livre: le fait que le livre soit composé en grande partie d'interviews apporte un plus au contenu du livre et le rend ainsi plus accessible à tous. Un vocabulaire non-spécialisé aide aussi à la fluidité de la lecture. Nous conseillons ce livre à tous même si le sujet peut paraître féminin il pourra intéresser aussi le public masculin.

37. Anais 1ES1, Lycée des flandres 29/01/2016

Le "corps des autres" est un livre qui rassemble des témoignages de 12 différentes esthéticiennes qui viennent de milieux différents, qui ont des qualifications et des âges différents.
Ce livre décrit tout sur le métier d'esthéticienne, des avantages en passant par les inconvénients et parfois les pires moments que subissent ces femmes. Ce métier qui est très sous-estimé voire dénigré nous est présenté de façon à changer notre point de vue sur ce domaine. Il requiert de nombreuses connaissances et un important savoir faire.
Ce livre montre un point de vue inconnu de ce métier qui nous semble pourtant si familier.

Assez court et avec l'utilisation de termes simples, il est facile de lire ce livre qui se finit assez rapidement.
Cela ne m'a pas donné une soudaine envie d'aller chez esthéticienne mais m'a permis d'en apprendre plus sur cette profession.

38. Clémence.F 1ère ES Lycée des Flandres 29/01/2016

Le livre "Le corps des autres" est un livre sociologique écrit par Ivan Jablonka, un historien et éditeur. Il a réalisé une enquête sur les esthéticiennes. On y apprend beaucoup de choses sur ce métier telles que la diversité des soins que les esthéticiennes peuvent effectuer en une journée de travail ou encore comment elles se comportent avec leur clientèle. On comprend que le métier d'esthéticienne va au-delà des épilations ou des massages car de vraies relations peuvent apparaître avec les clientes.
La présence d'anecdotes rend le livre humoristique par moment. Les témoignages nous encouragent particulièrement à ne plus sous-estimer ce métier.
Et le fait que tout ceci soit raconté par un homme est intéressant. En effet, il déclare au début du livre : "Etre un homme n'est pas inutile pour comprendre un univers de femme".
Je n'ai rencontré aucune difficultés à comprendre ce livre et je le recommande à tout le monde même si il sera plus apprécié par les filles.

39. Marine 1ES1 lycée des flandres 29/01/2016

Le livre "Le corps des autres" nous permet de découvrir le métier d'esthéticienne avec ses avantages et ses inconvénients.
Il nous montre que l'on peut avoir des préjugés sur ce métier, on peut penser qu'il est facile de devenir esthéticienne. On ne pense pas forcément qu'elles ont un rythme de travail aussi soutenu.
Certaines esthéticiennes jouent un rôle important dans la vie de ses clientes. Elles ne sont pas seulement là pour exécuter leur demande mais aussi être à leur écoute et leur donner quelques conseils.
Le livre montre aussi que pour les hommes, il y a moins d'instituts permettant des soins qui leur sont consacrés, de même pour la beauté ethnique, il est encore très rare d'avoir des instituts qui leur sont consacrés.
La présence des différents témoignages nous permet d'avoir le vécu de plusieurs esthéticiennes dans des grandes villes ou à la campagne. On a aussi des témoignages d'instituts dans des quartiers pauvres.
C'est un livre simple à lire qui instruit sur ce métier plutôt banal. Je le recommanderais principalement pour des filles, même s'il tourne autant autour de la beauté féminine que la beauté masculine.

40. Célia C 29/01/2016

Le livre Le Corps des autres nous montre la vie d’esthéticienne sous ses différents aspects, avec des avantages et des inconvénients.On remarque que ce métier est très difficile.Malgré la passion pour cette profession, il existe tout de même des pratiques que l'on n'aime pas dans le métier comme l'épilation. En effet, le travail d'une esthéticienne demande beaucoup de passion, de rigueur.Être esthéticienne relève aussi d'autres compétences comme par exemple"être a l'écoute" ; c'est surement le plus important dans le métier.Plusieurs témoignage nous sont livrés, ce qui permet de relever les avis des personnes,qui pratiquent ce métier.De plus, ce livre témoigne du courage des esthéticiennes qui sont parfois sous estimées. Je conseille vivement aux futures esthéticiennes ou aux personnes qui souhaitent pratiquer un métier de ce genre de lire ce livre.Il prépare la personne sur les inconvénients et les avantages de cette profession. Il permet d’éviter peut être pour certaines personnes une erreur de parcours.Ce livre est très court mais raconte l'essentiel du métier.Par ailleurs,il est intéressant et très simple a lire.

41. Léa 29/01/2016

Le corps des autres est une enquête sociologique menée sur douze esthéticiennes de tout type de milieux sociaux par Ivan Jablonka. Il approfondit dans les détails leurs fonctions ainsi que les faces cachées de ce métier.
Les esthéticiennes interviewées se confient au sociologue. Leur métier fait face à de nombreux préjugés. Elles avouent parfois ne pas aimer leur métier et souhaiteraient même l'arrêter. Dans ce livre, nous apprenons beaucoup sur ce métier qui est en apparence très facile mais dur en réalité.
Ivan Jablonka a voulu retranscrire les réelles pensées de ces femmes, "magiciennes de la beauté", qui font des concessions chaque jour dans leur vie personnelle pour améliorer celle des autres. Je vous conseille de lire ce livre car il est facile à lire, le sujet est aussi très intéressant.

42. Devriendt Suzie 29/01/2016

Le corps des autres de Yvan Jablonka est une enquête sociologique dont la thématique principale porte sur le métier des esthéticiennes. Cet auteur n'étant pas expert sur le sujet il s'y est intéressé en interviewant 12 femmes pratiquant ce métier. En effet cette profession est souvent dénigrée et Yvan Jablonka nous explique dans son livre que ces femmes ne font pas seulement qu'épiler, masser, etc, mais jouent aussi un rôle de "coach"en aidant les hommes ou femmes à se sentir mieux dans leur peau. L'auteur dénonce également l'égoïsme de la société et parfois même le mépris de certains clients envers les esthéticiennes.
Ce que j'ai bien aimé dans ce livre c'est qu'il est très convainquant, il casse les aprioris que l'on peux avoir sur cette profession car il y a beaucoup d'anecdotes et le fait que ces arguments sont appuyés sur des interview esthéticiennes rend la lecture vivante . Ce livre m'a appris beaucoup de chose sur le sujet et je verrai les esthéticiennes différemment.

43. Marie D 29/01/2016

Le livre "Le Corps des Autres" m'a beaucoup plu. Il a su me convaincre que même si les études faciles à suivre, ce métier présente cependant beaucoup de difficultés et d'inconvénients. Moi même je ne pourrai pas toucher les parties intimes des personnes qui ne se sont même pas lavées, accepter des hommes qui me font des avances. Je n'aimerai pas également que l'on dévalorise mon métier. Je vois donc à travers ces différents témoignages d'esthéticiennes, un autre point de vue sur cette profession.
L'esthéticienne ne pratique pas seulement l'épilation, la pose de faux ongles, les massages ou le soin du visage et beaucoup d'autres mais elle réconforte aussi psychologiquement ces clientes ou elle a vraiment un rapport de confidences avec elles, par contre elle ne veut pas avoir un rapport confidentiel avec les hommes car ils sont parfois très vulgaires. Chez certaines esthéticiennes, elles prennent toutes sortes de client, cela dépend du quartier mais chez d'autres, elles n'acceptent pas la présence d'hommes.
Donc en résumant, j'ai trouvé ce livre très intéressant et très drôle aussi par les paroles vulgaires et la parole direct de l’esthéticienne.
De tous les livres que j'ai lu, je le conseille fortement à d'autre, celui-ci!

44. Vangrevelynghe Clément 29/01/2016

Le livre '' le corps des autres '' a été écrit par Ivan Jablonka.
Il comporte une sorte de reportage sur les esthéticiennes, il n'y a pas vraiment d'histoire c'est plus du témoignage d'environ une dizaine d'esthéticiennes. Le livre veut revaloriser l'image de l’esthéticienne qui ne fait pas qu'épiler ou masser mais qui a un rôle social en rendant plus belle les femmes donc elles vont se sentir mieux. Elles leur donnent des conseils sur la vie. Ce livre explique grâce aux témoignages des esthéticiennes que parfois elles n'osent pas dire qu'elles font se métier car c'est un métier dénigré et mal payé. Ces femmes expliquent les conditions de vie dans lesquelles elles travaillent avec des anecdotes sur le métier.

Ce livre est très facile à comprendre, les mots sont simples. Le livre a été lu assez rapidement en me donnant une autre image sur ce métier.

45. T.Drieux (Lycée des Flandres) 29/01/2016

Le corps des autres est un livre que j'ai trouvé très intéressant. Il dénonce, à travers des témoignages intéressants et efficaces, les faces cachées d'un métier très répandu de nos jours. On y trouve de nombreux entretiens avec divers intervenants, mais le tout reste très simple à lire car très ordonné. On peut également noter la présence de données chiffrées à la fin du livre, et le style très clair employé tout au long de l'ouvrage. Cependant, le livre est un peu court, ce qui est dommage car on ne s'en lasse pas. En somme, un très bon livre

46. Hadja.a Lycée Gutenberg 1er Es 27/01/2016

Ce livre nous raconte la vie des esthéticiennes à travers douze témoignages. Elles nous livre leur quotidien et des difficultés qu'elles rencontrent .En effet, ce métier trop souvent sous-estimé et dévaloriser nécessite un investissement physique mais aussi morale car à travers le métier d'esthéticienne elles jouent aussi le rôle de "psychologue" en étant à l'écoute de leur client.

"Le corps des autres" est un livre que j'ai particulièrement apprécié car il est intéressant et agréable à lire.

47. Mme Treysongzz 27/01/2016

Ce livre nous renseigne sur le métier d'esthéticienne. L'auteur nous démontre que ce métier reste socialement invisible, victime de préjugés et doublement méprisé,comme tous les métiers manuels en France, selon l'historien et parce que l’esthéticienne touche aux « zones intimes », « décrotte le corps humain », les poils, ongles et corne aux pieds. Une infirmière fait aussi des lavements et des toilettes intimes, pourtant on ne la dénigre pas. Or, même s’il n’est pas médical, le soin esthétique, en entretenant le corps, soigne le mental, apaise.

48. Paturel Mathilde 1ES2 Lycée Notre Dame de Boulogne 26/01/2016

C'est un livre très intéressant qui permet de découvrir que le métier d'esthéticienne ne se résume pas à celui d'épile,mais qu'elle accompagne aussi les clientes, qui peuvent se confier à leur esthéticienne.On apprend les avantages, les réalités du métier à travers de nombreux témoignages

49. DoooooooBraziiiiiiiiiiiiiiiiiiilllllllll 24/01/2016

« Le corps des autres » d’Ivan Jablonka est une enquête sur les esthéticiennes. Nous avons les témoignages de 12 esthéticiennes de tous milieux et de tous âges. On en apprend alors plus sur ce métier souvent difficile mais passionnant.
Ivan Jablonka nous raconte à travers plusieurs témoignages la vie de l'esthéticienne. On peut voir que ce métier est très souvent dévalorisé et sous-estimé mais il est très difficile car l'esthéticienne ne pratique pas seulement son métier elle devient une confidente et une psychologue pour ses clients.
J'ai bien aimé ce livre car il raconte les avantages et les inconvénients de ce métier mais également les inégalités hommes/femmes ainsi que les différences provenant du milieu social d'ou l'on vient. Pour conclure c'est un livre facile à lire, intéressant et qui nous permet de redécouvrir le métier d'esthéticienne.
Ce livre m'a beaucoup plu et je vous invite à le livre à votre tour
B.M Lycée Gutenberg,1ere ES

50. Alice et Cam TES Lycée Pardailhan 20/01/2016

Ce livre permet une ouverture d'esprit sur le métier d’esthéticienne. On le croit superficiel et seulement axé sur l'apparence
Cependant, c'est avant tout un métier difficile de part ses conditions de travail et son relationnel. Même dans l’esthétique le contact humain est difficile, c'est pourquoi il faut acquérir une certaine patience et une maîtrise de soi. En effet, l'esthéticienne doit pouvoir s'adapter à tout type de clientèle, par exemple pour un public masculin un comportement distant s'impose.
Nous vous conseillons de lire Le corps des autres, très facile et agréable, qui vous permettra de changer votre vision et d'avoir une vision objective des métiers de la beauté.

51. Marie et Roxy de Parda 20/01/16 TES Lycée Pardailhan 20/01/2016

J'ai beaucoup aimé ce livre... En effet, il est très simple à lire et à comprendre. Cette étude sociologique est très intéressante. Elle nous permet de découvrir une nouvelle facette de ce métier dont l'on ignore beaucoup d'aspects. On se rend compte de la difficulté de cette profession. Je vous conseil vivement de le découvrir.

52. S. Ukvitne et E. Hernes 1ère ES Lycée Arcisse de Caumont 14/01/2016

L’auteur est le narrateur, et il nous propose de le suivre en rencontrant des différentes esthéticiennes et apprendre comment leurs vies sont vraiment. Comme nous il ne connaît pas grand-chose de ce métier, mais le découvre au cours de son enquête et nous le fait découvrir.

Personnellement le livre ne nous a pas vraiment plu car ce monde de «beauté» ne nous intéresse pas vraiment, mais il nous a quand même ouvert les yeux sur un univers auquel nous n’avions jamais pensé avant. Pourtant nous trouvons la manière dont le narrateur passe des témoignages des esthéticiennes et leur travail à ses réflexions personnelles est très intéressant et nous propose une évaluation argumentée sur ce métier. En rencontrant entre «quatre yeux» chacune des esthéticiennes, chaque esthéticienne a l'opportunité d'exprimer ses propres avis sur les différents domaines du travail comme la clientèle, les conditions de travail, etc.

A travers de nombreux témoignages ce travail n’apparaît pas facile, au contraire de ce que l’on peut normalement penser; ce n’est pas si dur de mettre un peu de maquillage ou de faire un massage? Avec cet œuvre Jablonka fait face à ces stéréotypes.

53. S. Ukvitne et E. Hernes 1ère ES Lycée Arcisse de Caumont 14/01/2016

L’auteur est le narrateur, et il nous propose de le suivre en rencontrant des différentes esthéticiennes et apprendre comment leurs vies sont vraiment. Comme nous il ne connaît pas grand-chose de ce métier, mais le découvre au cours de son enquête et nous le fait découvrir.

Personnellement le livre ne nous a pas vraiment plu car ce monde de «beauté» ne nous intéresse pas vraiment, mais il nous a quand même ouvert les yeux sur un univers auquel nous n’avions jamais pensé avant. Pourtant nous trouvons la manière dont le narrateur passe des témoignages des esthéticiennes et leur travail à ses réflexions personnelles est très intéressant et nous propose une évaluation argumentée sur ce métier. En rencontrant entre «quatre yeux» chacune des esthéticiennes, chaque esthéticienne a l'opportunité d'exprimer ses propres avis sur les différents domaines du travail comme la clientèle, les conditions de travail, etc.

A travers de nombreux témoignages ce travail n’apparaît pas facile, au contraire de ce que l’on peut normalement penser; ce n’est pas si dur de mettre un peu de maquillage ou de faire un massage? Avec cet œuvre Jablonka fait face à ces stéréotypes.

54. Constance & Elisa, 14/01/2016

Nous avons apprécié ce livre. Les témoignages des esthéticiennes sont très intéressants et permettent de voir la difficulté de ce métier. On se rend alors compte à quel point il peut être difficile et nous prenons conscience de la façon dont sont traitées les esthéticiennes. Ainsi on apprend qu'elles manifestent une certaine réticence à s'occuper des hommes étant donné que certains de leurs propos sont déplacés.
Pour notre part nous n'avons éprouvé aucune difficulté à lire ce livre qui se révèle très passionnant lorsqu'on s'investit dans ce sujet.
Nous recommandons ce livre plus particulièrement aux filles.
1ereEs, Lycée Arcisse de Caumont, Bayeux.

55. Léa et Roxane 07/01/2016

Ce livre est un livre sociologique, l'auteur donne son avis au sujet de l’esthétique et de la place de la beauté dans la vie de la femme. Il nous fait partager les témoignages d’esthéticiennes qui racontent le déroulement de leurs journées, l’accueil des clientes… Elles racontent comment leur vie se déroule autour du salon d’esthétique dans lequel elles travaillent. Nous les suivons du matin jusqu'au soir en passant par leur pause déjeuner. Elles affirment que ce travail consiste à rendre les femmes (peu d'hommes se rendent en salon) plus belles et mieux dans son corps et dans sa tête. Elles doivent faire preuve d'une gentillesse et d'un accueil chaleureux envers les clientes, les esthéticiennes travaillent beaucoup et sont moyennement bien payés, leurs journées sont très remplies et le rythme de travail très soutenu. Au cours de la journée elles effectuent beaucoup de soins et de prestations différentes, cela peut aller de l'épilation, massages, manucure, jusqu’aux enveloppements corporels… De plus elles nous parlent de la prise en charge des hommes, qui est différente des femmes. Les esthéticiennes nous confient que parfois elles sont un peu les « psys » des clientes, elles écoutent et conseillent mais ne jugent pas. Jocelyne, une esthéticienne, nous raconte son parcours professionnel, elle ne pensait pas avoir un tel parcours et au final avoir son propre salon de beauté.
Je pense que ce livre a pour but de non pas nous faire porter un jugement mais de nous apporter un regard différent au sujet de la place occupée par les soins apportés à la beauté dans la vie des femmes et sur le travail des esthéticiennes car ce sont elles qui nous racontent leur expérience. C’est un livre très accessible car il n’y a aucune difficulté de lecture et de compréhension.

1ère Es
Lycée Arcisse de Caumont

56. J.Jenuka 1ere ES Lycée Gutenberg 07/12/2015

Ce livre écrit par Ivan Jablonka nous raconte à travers plusieurs témoignages la vie de l'esthéticienne. On peut voir que ce métier est très souvent dévalorisé et sous-estimé mais il est très difficile car l'esthéticienne ne pratique pas seulement son métier elle devient une confidente et une psychologue pour ses clients.
J'ai bien aimé ce livre car il raconte les avantages et les inconvénients de ce métier mais également les inégalités hommes/femmes ainsi que les différences provenant du milieu social d'ou l'on vient. Pour conclure c'est un livre facile à lire, intéressant et qui nous permet de redécouvrir le métier d'esthéticienne.

57. Qandeel Raja 07/12/2015

(Qandeel R. 1ES Lycée Gutenberg)
Ivan Jablonka écrit "Le corps des autres" pour parler d'un métier bien trop souvent dévalorisé, celui d'esthéticienne. Dans ce livre, l'auteur nous démontre que ce métier est bien plus compliqué qu'on pourrait l'imaginer. En effet, ce métier sous-estimé nécessite un invenstissement physique important, mais aussi psychologique puisqu'elles sont aussi à l'écoute de leurs clientes mais sont malgrés tout peu payés.
J'ai beaucoup apprecié ce livre car l'auteur appuie ces arguments sur des exemples concrets et il introduit à son récit le témoignage de 12 femmes d'ages différents qui exercent ce métier. De plus, l'auteur utilise des termes simples, clairs et précis permettant au lecteur de comprendre le livre plus facilement et de le lire rapidement. Le livre est intéressant et aide à prendre conscience des avantages et des inconvenients de ce métier et à faire face au innégalités.
J'ai été surprise de voir un langage plus familier que dans les livres qu'on étudie habituellement au lycée et choquée de voir que certaines clientes peuvent etre aussi irrespectueuses puisqu'on peut lire dans un témoignage qu'une femme a démandé une épilation du maillot alors qu'elle était indisposée.

58. Darina T. Lycée Gutenberg, Créteil 06/12/2015

J'ai particulièrement appréciée ce livre car il nous einseigne sur le métier d'estheticienne. Ce livre nous a fait rencontré plusieurs estheticiennes et m'a permis d'en connaitre plus sur ce métier.
Ce métier est souvent dévalorisé mais on su voir le réel travail que faisait ces femmes. Elles ne s'occuppent pas seulement du corps des autres, mais elles ont aussi un rôle de psychologues, de conseillères.
Ce livre m'a aussi appris a constater les inégalités hommes/femme dans cette profession.
Ce livre a été plutôt simple et intéressant à lire grâce aux multiples témoignages de différentes estheticiennes.

59. Paloma C lycée Gutenberg 06/12/2015

Ce livre, "le corps des autres" est vraiment un livre que j'ai personnellement apprécié.
Il nous raconte la vie des esthéticiennes, le dur métier malgré les préjugés, le métier qui demande malgré tout énormément de travail. Ce livre est court mais explique vraiment l'essentiel de ce métier.
Comme tout dans ce travail, des hauts, parfois des bas, des plus, des moins, des avantages ou des inconvénients.
Ce livre est vraiment très facil à comprendre, les mots employés ne sont pas trop difficile. Je ne pensais pas lire aussi vite le livre, mais il est vraiment passionnant je trouve.
Je verrai les esthéticiennes d'un autre œil grâce à ce livre.

60. B.Imane, Lycée Gutenberg Créteil -->1er ES. 03/12/2015

« Le corps des autres » d’Ivan Jablonka est une enquête sur les esthéticiennes. Nous avons les témoignages de 12 esthéticiennes de tous milieux et de tous âges. On en apprend alors plus sur ce métier souvent difficile mais passionnant.

J'ai bien aimé ce livre, je trouve qu'il se lit facilement et assez rapidement. J'ai souvent souris en lisant le livre, j'ai bien accroché. Les chapitres sont marrants comme par exemple le chapitre « Truies et déesses ». C'est le style de livre que j'aime bien lire car il est amusant. On comprend mieux ce métier à travers les témoignages et je pense qu'on le voit d'une manière différente. Il y a beaucoup de clichés sur les esthéticiennes, j’ai alors bien aimé la façon dont l’auteur parle d'elles. Pour finir, On tient compte des avantages et des inconvénients de ce métier.

61. B.Souhila 1er ES lycée Gutenberg 30/11/2015

Ce livre nous parle de la vie des esthéticiennes, le dur métier qu'elle font et qui leur demande beaucoup d'energie. Ce livre est facile à comprendre et d'autant plus il est composé de plusieurs témoignages dont particulièrement un qui m'a touché, c'est celui de Sophia qui a fait de sa passion (le maquillage) sa profession. Ce qui m'a plu dans cet livre c'est que nous pensons que le livre vient d'une femme maais non au contraire il est écrit par un homme qui est Ivan Jablonka et qui se met à la place des femmes durant l'écriture de son livre. Ce livre est plus comme un journal intime car il nous raconte les difficultés à faire ce métier mais aussi la passion qu'ont toute ses femmes et le peu d'homme qui exercent ce métier. Ce livre m'a beaucoup plu et je vous invite à le livre à votre tour

62. Mdj Morjane Lycée Gutenberg Créteil 26/11/2015

Ce livre est une étude concernant le métier d'esthéticienne, tout au long de cette oeuvres nous avons des professionnels issus du milieu de l'esthétique qui témoignent. Ces personnes nous parlent de leur métier, des avantages ainsi que des inconvénients de celui-ci, des enjeux...
Une façon de montrer le métier d'esthéticienne sous un autre angle et de dépasser certains clichés...
J'ai trouvé ce livre très intéressant, facile à lire, d'habitude je n'aime pas lire mais lui m'a vraiment donné envie de le terminer. Ce livre m'a appris des choses, et le sujet m'a plu étant une fille et j'ai surtout appris que derrière le métier d'esthéticienne se trouvent des enjeux, en particulier sociaux.

63. M.Colliat 1ES1 Lycée Alain 23/11/2015

Ce livre est une enquête sociologique très intéressante. Les témoignages de ces 12 esthéticiennes et les éléments apportés par l’auteur (Ivan Jablonka) nous conduisent à une analyse complète de ce métier. Ce livre nous ouvre la porte à un monde professionnel méconnu du grand public. L’auteur souhaite nous rappeler d’une manière générale que les esthéticiennes ne sont pas forcément de « filles stupides ».
Livre plutôt court et un style d’écriture simple. Sûrement passionnant pour toutes personnes intéressées par ce sujet. Pour ma part, étant un garçon, je n’ai pas particulièrement accroché à ce livre, il en reste néanmoins intéressant.

64. Moyon Anaëlle 1ere ES Lycée André Malraux 10/11/2015

Ce livre est très intéressant à lire, à travers ces témoignages étonnants nous apprenons à redécouvrir ce métier. Je l'ai trouvé éducatif et touchant. Je l'ai aimé car ce n'est pas un métier auquel on porte de l'importance généralement mais on le voit d'une autre manière après l'avoir lu.

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site