« Quel pain voulons-nous ? », Marie Astier

 « Quel pain voulons-nous ? », Marie Astier

Edition Le Seuil 09/ 2016 , 128 p.

 
Commentaires (25)

1. Boudon Loris Lycée Claude Bernard 30/05/2018

J’ai beaucoup apprécié lire ce livre pour quelques raisons:
D’abord, le sujet est attirant : le pain est pour moi une ressource habituelle : le sujet de ce livre « Le pain » m’a intrigué. Cet aliment est quelque chose que nous connaissons tous et qui nous touche au quotidien, un objet dont la conception ne nous dérange pas. C’est pourquoi ça m’a donné envie de le lire...
Je suis totalement satisfait de ce livre qui m’a agréablement surpris : à la lecture du premier chapitre, j'ai été très surpris. Je m'attendais à beaucoup de termes économiques que nous ne comprenons parfois pas vraiment. Malgré quelques notions économiques quelques peu complexes pour certaines cela n'est pas gênant car cela fait aussi partie du thème abordé. Ce livre est facile à lire.
Le fait que ce livre parle du pain, ressource accessible à tout le monde permet à chacun de disposer d’un avis propre à soi-même, ce qui nous permet de réfléchir et ne pas seulement épouser l’avis de l’auteur. En me forçant un chercher un défaut, je n’ai su trouver que le nombre de pages un peu trop limité par rapport aux possibilités d’extensions que le livre proposait (seulement 128 pages).

Lycée Claude Bernard

2. lyceenne de pablo 24/05/2018

« Quel pain voulons-nous ? » de Marie Astier est un livre qui ma beaucoup attiré.
Premièrement par sa forme et sa première de couverture. Très attirante avec des couleurs harmonieusse à mon goût.
Deuxièmement, je trouvais que le livre était assez facile à livre grâce a son vocabulaire facile à comprendre et ses petites histoires.
Mais ce qui m'a le plus attiré, c'est le fait que ce livre parle de quelque chose que nous mangeons tous les jours, ou du moins toute les semaines, et de savoir comment il est fait est rassurant.

3. Vishouuu Pablo Picasso 20/05/2018

J'ai trouvé ce livre très intéressant.En effet, ce livre nous décrit la fabrication artisanale ou encore industrielle, du pain.De plus, il y a aussi des rencontres et des témoignages directs avec des boulangers de quasiment toute la France. Certains termes techniques utilisés sont assez faciles à comprendre, les autres sont expliqués clairement. Son nombre de pages qui est convenable ( 128 pages), est aussi un facteur qui m'a plu.Sa première page de couverture est, je trouve, jolie.

4. camille lycée pablo picasso 19/05/2018

J’ai apprécié lire ce livre pour plusieurs raisons:
Dans un premier temps, le sujet n’est pas commun, on ne voit pas souvent de livres ayant comme sujet « le pain », c’est plutôt original ! Cet aliment est quelque chose que nous connaissons tous et qui nous touche au quotidien ! C’est pourquoi ça m’a donné envie de le lire...
Au premier abord, je me demandais de quoi pouvaient bien parler toutes ces pages dédiées au pain...
Apres l’avoir lu, je ne voyais ni les boulangeries, ni la fabrication et la distribution du pain de la même manière ! Le travail de l’auteur est génial car toutes les données viennent de ses propres enquêtes !
Ce livre permet donc de nous poser des questions auxquelles on aurait pas pensé auparavant, par exemple d’où proviennent les differentes farines.
Dans un second temps, la première page de couverture représente bien le thème. Ces pages se lisent facilement et rapidement. On a donc l’impression d’avancer vite!
Pour moi ce livre est a recommander et à conseiller a tout le monde, il nous apprend beaucoup de choses a propos de ce domaine, très intéressant !

5. M.a.d Pablo Picasso 18/04/2018

« Quel pain voulons nous ? » est livre au premier abord qui nous interpelle. Le visuel de la page de couverture est agréable et le résumé nous amène à nous poser des questions sur cet aliment que nous côtoyons tous les jours et qui s'industrialise peu à peu. Que ce soit à la maison, à la cantine, où dans un restaurant, nous trouvons toujours du pain présent à notre table. Mais nous ne savons pas vraiment ce qu'il y à l’intérieur ni comment il est produit. C'est dans ce sens, que nous nous pouvons nous poser des questions.
A la lecture du premier chapitre, j'ai été très surprise. Je m'attendais à beaucoup de termes économiques que nous ne comprenons parfois pas vraiment. Cependant même si nous retrouvons quelques notions économiques cela n'est pas gênant car cela fait aussi partie du thème abordé. Le livre est facile à lire. La lecture est fluide et on peut facilement s'imaginer dans la situation que l'auteur raconte. Les chapitres sont presque à chaque fois différents et ne parlent pas tous de la même choses. Par exemple, on nous explique toute la chaîne de fabrication du pain, en passant par le choix des farines à la vente du produit. On ne nous parle pas seulement le pain dans les industries ou seulement dans les boulangeries, l'auteur n'a pas cloisonné le thème pour ne parler que d'un élément précis. Elle l'a diversifié en abordant tout ce qui touche au pain ce qui rend la lecture agréable.
Enfin, j'ai aimé ce livre car il abordait un thème très banal et le rendait intéressant.

6. Aourell Le Bars 08/04/2018

J'ai globalement apprécié cette enquête, bien menée sur un sujet plus intéressant qu'il n'y parait, car on consomme du pain tous les jours sans vraiment y penser. Le livre est court et simple, ce qui nous évite de nous ennuyer. Il nous permet de nous interroger sur plusieurs facettes de ce secteur, et de comprendre que la fabrication du pain est incluse dans un processus bien plus complexe que l'on pourrait le croire.

7. Manon,Paula 05/04/2018

La journaliste Marie Astier retrace l'enquête des différentes farines utilisées dans les pains en France. Elle nous plonge ainsi dans l'univers caché de la fabrication du pain qui reste un mystère pour les français.Ces interviews nous montrent que les consommateurs ne cherchent pas forcement à savoir ce qui se trouve dans la base de leur alimentation. Le sujet de ce livre n'étant pas à notre goût, la lecture nous a parut longue et compliquée. Mais nous a permis de faire attention à ce que nous consommons.

8. Montassar 05/04/2018

J'ai trouvé ce livre extraordinaire, en effet il était très intéressant, malgré son nombre de pages restreint 128 pages le livre a su me capter en parlant d'habitudes presque quotidiennes de chaque français en allant acheter du pain.
Il décrit aussi la manière de fabriquer du pain en masse et comment le pain est créée en fonction du lieu de création de façon artisanale et industrielle (dans le Nord, le Sud l'Est et l'Ouest de la France).
Cependant il y a aussi des témoignages de boulanger provenant de toute la France.

9. Lycée Paul Valery ( Yassine Bouzoubaa, Ranya Msefer, Zineb Sekkat, Sofia El hajji et Zainab Squalli) 27/03/2018

Ce livre nous a paru aux premiers abord inintéressant et ennuyant.
Cependant au fur et à mesure de notre lecture, nous avons découvert un des aspects du monde du pain en France que nous ignorions due justement à notre manque d'informations à ce sujet qui nous a fort intéressé par la suite.
Après avoir lu ce livre, nous sommes conscient qu'il faut faire attention à ce que nous mangeons.

10. Nolwen LD. Lycée Blanche de Castille 23/03/2018

Quel pain voulons-nous ? Une enquête passionnante au sein des boulangeries françaises. Le thème ne semble pas forcément nous accrocher au premier regard, mais dès l’introduction, l’auteure -Marie Astier- nous plonge dans l’univers du pain, de l’acheminement des ingrédients à sa conception ; en abordant également la concurrence entre artisans et industriels.
Aimant découvrir de nouvelles choses, ce livre m’a donné l’envie de faire un stage en boulangerie (une option qui ne m’intéresse pourtant absolument pas pour mes projets futurs), pour voir de mes propres yeux, le travail accompli en boulangerie « traditionnelle ».

11. Cynthia Lycée Jean Moulin 15/03/2018

"Quel pain voulons-nous?" est un livre qui ma beaucoup intéressée, parce qu'il était simple à comprendre pour un livre d'économie et sociale.
J'ai également appréciée que Marie Astier utilise le pain un objet du quotidien pour montrer que l'industrialisation se développe de plus en plus avec le temps. De plus, ce roman est sous forme de reportage, un moyen pour nous de nous appuyer sur de véritable exemples qui nous prouve que même des grandes enseignes que nous connaissons ne produisent pas "de bon pain " parce qu'ils n'utilisent pas des ingrédients sains.
Un livre intéressant et à la porté de tous le monde même pour ceux qui n'aime pas lire parce qu'il n'est pas très épais...

12. Laurine Chatellard lycee Jean Moulin 15/03/2018

Quel pain voulons nous? est un livre très accessible . Il apporte au pain un coté économique en expliquant d'où proviennent les farines et ce qu'elles contiennent et on remarque que très peu de boulangers utilisent de la farine bio. La farine contient maintenant beaucoup d'ingrédients douteux qui visent a améliorer le gout, l'aspect, la conservation et la consistance du pain c'est celle ci qui est aujourd'hui la plus utilisée par les boulangers .
Il met également en avant le phénomène d'industrialisation, bientôt les grande enseignes telles que Marie Blachere, Eric Kayser, la Mie Caline... qui produisent du pain a toute heure de la journée à prix très bas vont remplacer les petits commerçants boulangers.
Ce livre est très intéressant car il nous parle d'un thème que nous ne connaissons pas tellement et cela nous amène a nous demander si le pain que nous mangeons est bon pour la santé et si les boulangeries artisanales ne vont pas être amenées un jour a disparaitre totalement.

13. Louna - Lycée Jean Moulin 15/03/2018

"Quel pain voulons-nous ?" est un livre que j'ai trouvé très intéressant et agréable à lire. L'introduction, tout d'abord, nous plonge directement dans l'univers que Marie Astier veut nous faire découvrir. Elle nous y explique pourquoi elle a écrit ce livre ainsi que la démarche qu'elle a suivie, et cela m'a permis d'accrocher directement à ce livre. Beaucoup de points sont expliqués, la fabrication du pain qu'il soit artisanal ou industriel, les composants des farines, les différences entre le pain bio ou non, mais aussi est évoqué la formation des boulangers de demain et l'importance de ce métier. J'ai trouvé ce livre complet, j'ai appris beaucoup de choses sur le pain que je ne savais pas, alors que c'est un élément de base de notre alimentation.

14. Marie Habre 11/03/2018

"Quel pain voulons-nous ?" est un livre très intéressant puisqu'il permet d'aborder le pain sous un autre angle, étant souvent banalisé comme un objet banal de la vie quotidienne sans grande importance. Ce livre développe une dimension économique dans un contexte contrasté entre les artisanaux tentant de maintenir leur savoir relatant de plusieurs générations et de grandes chaînes industrielles où le pain prend une saveur plus industrielle rempli de produits chimiques. Il permet également de situer les artisans démunis face à une concurrence industrielle recrudescente et qui parfois font face à de graves situations telle que le chômage.Nous sommes ainsi au centre de la problématique puisque partagé entre un pain artisanal et un pain industriel.

15. alice 06/03/2018

"Quel pain voulons nous ?" est un livre simple et rapide à lire. L'étude de l'auteur nous rapporte un point de vue économique sur un objet simple du quotidien. On peut découvrir à travers ce livre que le métier de Boulanger peut être remise en cause. Le boulanger de village perd peu à peu de client face à la concurrence des géants des grandes surfaces. Ce livre nous fait donc réagir sur la fin du métier de boulanger si la population ne réagit pas . Alors " Quel pain voulons nous ?".

Lycée du Grésivaudan

16. Arnaud Julie 06/03/2018

Ce livre retrace l'enquête de Marie Astier en remontant la filière de production d’un produit en danger de standardisation : Le Pain. Facile, accessible à tous et rapide à lire, ce livre est très intéressant puisqu'il retrace l’histoire d’un produit d’origine artisanale qui aujourd’hui subit l’influence des supermarchés et des chaînes qui s’installent dans le périurbain. Cette enquête nous permet de comprendre les modes anciens et les nouveaux modes de fabrication de produit qui font fonctionner notre société. La concurrence entre grande structure et petit producteurs régie notre société de consommation actuelle. Ce livre m'a plu puisqu'il part d'un exemple concret pour expliquer une concurrence de plus en plus marquée dans notre société de consommation actuelle.
Alors "Quel pain voulons-nous?"
Lycée du Grésivaudant

17. Lucie.L - Lycée Joffre Montpellier 04/03/2018

« Quel pain voulons-nous ? » de Marie Astier est un livre qui m'a vraiment plu et que j'ai lu très rapidement tant il était intéressant. Il n'est pas très long mais ça n'est pas un inconvénient puisqu'il est très complet. C'est le premier livre d'économie et de sociologie que j'ai lu et je ne suis pas déçue !

Ce n'est pas forcément un sujet sur lequel je me serai penchée si on ne m'avait pas proposé de lire ce livre mais je trouve que le trouve original par rapport aux autres livres du concours qui paraissent traiter de sujets qui reviennent souvent.
J'ai beaucoup appris et réfléchi. La première partie sur l'industrialisation est sûrement celle qui m'a le plus appris, on y découvre tellement de choses : les problèmes de concurrence entre les grandes et petites entreprises, les étapes et les réglementations de la fabrication, la vente du pain , l'utilisation des améliorants.
C'est un livre accessible à tout type de lecteur, d'une part car il n'est pas très épais d'autre part car il utilise un vocabulaire simple, compréhensible, et qu'il est clairement organisé.On ne se perd pas, l'étude est très bien menée.
J'étais immergée dans le récit du début à la fin comme si je suivais un reportage télévisé.
Il mérite d'être lu et élu meilleur livre de SES au concours lycéen !

18. SophieC 02/03/2018

Il est difficile pour le consommateur de distinguer dorénavant les critères pour qualifier un artisan boulanger et un premier constat émerge dans l’enquête de l’auteure : les farines prêtes à l’emploi uniformisent ce que l’on trouve chez les boulangers. Elle a demandé à des amis de faire une dégustation en aveugle de baguettes achetées à différents endroits de Paris et de sa banlieue : là encore, rares sont celles qui ne sont pas fades, sans goût particulier. En effet, peu de meuniers promeuvent la fabrication de pain sans « farine corrigée » : c’est plus complexe, chronophage, le goût étant standardisé, le pain serait différent sans l’usage de ces farines. Même si la France est le pays qui a la réglementation la plus stricte sur le pain, il y a toujours des améliorants dans la farine car cela fait gagner du temps aux boulangers. Heureusement, aucun des additifs les plus couramment utilisés dans le pain n’ont été recensés comme dangereux pour la santé mais l’évolution vers l’usage d’enzymes (qualifiés d’auxiliaires technologiques) et qui disparaissent à la cuisson peuvent inquiéter : ce sont des micro-organismes reprogrammés génétiquement et donc ils deviennent des OGM ! Tout au long du texte, l’auteure s’interroge continuellement sur ce qui fait la définition d’un bon pain : cela reste compliqué car beaucoup de paramètres rentrent en jeu et c’est encore plus compliqué d’avoir un pain qui a toujours le même goût quand il est fait « naturellement ». Bref, le choix de consommer tel ou tel pain dépend de son budget et la standardisation n’aide pas. Il faut diversifier les levains en boulangerie, encourager la multiplicité, la diversité à toutes les étapes de fabrication du pain et ce sont tous ces paramètres qui sauveront le goût du pain ! Un ouvrage très simple à lire et qui permet de faire un panorama complet sur la filière du pain en France. Comme les autres aliments de consommation courante, le pain n’a pas échappé au processus de standardisation (que ce soit dans la fabrication/production comme dans le goût final) et on voit bien - malgré l’optimisme de l’auteure à proposer des changements faisables dans la filière – que le pain est et sera toujours un produit de consommation de masse, avec des impacts économiques, environnementaux et sociétaux, qui hélas, dépendent plutôt des producteurs que des consommateurs. Car le consommateur arrive bien souvent en bout de chaîne et malgré les choix qu’il peut avoir, énormément de critères peuvent impacter sa consommation.

19. Vera et Clémence ST DO PAU 02/03/2018

Nous avons une opinion partagée à propos de cet ouvrage. L'auteur s'appuie sur beaucoup de détails, (par exemple, il donne les noms de boulangeries ainsi que les noms des personnes qui les composent, les ingrédients de sacs de farine sont répétés plusieurs fois), ce qui ralentit la compréhension. Cependant, cette oeuvre a un avantage : elle explique la fabrication du pain et nous permet d'enrichir nos connaissances dans un domaine que nous connaissons finalement très peu de nos jours.
A vos livres !

20. GATARD E 23/01/2018

"Quel pain voulons-nous", de Marie Astier, est un ouvrage dont la lecture a été très agréable et que je recommanderai auprès des amateurs de pain, baguette et autres variantes ancrées dans notre culture française. En effet, le sujet est très intéressant car il s'articule autour de produits qui accompagnent chacun de mes repas. J'ai alors été surprise d'être conquise par un sujet qui m’apparaissait comme "banal", parce qu'en réalité, cette lecture m'a fait me questionner sur le pain que je consomme quotidiennement: ses ingrédients, sa fabrication, sa vente. Ma vision sur le pain s'est alors ouverte à une palette assez large de d'interrogations, je me suis demandé, face a plusieurs sortes de baguette, quels qualificatifs pourrais-je accorder a leurs goûts par exemple. Cette lecture a donc été enrichissante. De plus, l'auteur livre le récit même de sa démarche journalistique ce qui rend la lecture vivante et intrigante. Également, ce livre est accessible a tous, même au plus novices, vos lacunes en matière de pain ne vous empêcherons nullement une lecture fluide. Un livre que je ne regrette donc pas d'avoir ouvert.

21. Victor - Lycée Henri Matisse 22/01/2018

"Quel Pain Voulons-Nous", écrit par Marie Astier, a été une lecture simple et rapide accompagnée de beaucoup de contenu. Nous retrouvons en effet dans ce livre plusieurs témoignages qui lui apportent une certaine richesse. Marie Astier a enquêté sur la provenance du pain et ce qui en suit, afin d'avertir le lecteur et que celui-ci devienne plus indulgent sur l'un des aliments les plus consommés par les français. Ce livre annonce, au préalable, la fin des artisans boulangers traditionnels ; en effet, ceux-ci font face à une réelle concurrence de plus en plus conséquente : les grands groupes de boulangeries ( tel que le groupe Marie Blachère présenté dans le livre ) ou encore les grandes surfaces. Le goût du pain fabriqué artisanalement se perd face à la constante croissance des industriels : "beaucoup de boulangers traditionnels ont cédé à la magie des machines et produits qui permettent de faire le pain plus vite, avec moins d'efforts".

22. thabuit alexis 20/01/2018

Le livre "quel pain voulons-nous?" relate les différentes filières qui interviennent dans la fabrication du pain. Il est facile à lire. Je vais principalement m'intéresser au chapitre 9 qui parlent des paysans boulangers. Dans ce chapitre, les paysans Florian Marteau et Julie Bertrand, deux agriculteurs écologistes fabriquent du pain bio grâce à la farine issue de leurs propres cultures de blés. Ils utilisent même des semences de blés anciennes qui procurent selon eux une autre saveur au pain. Ils ont besoin de beaucoup de terres pour produire 24 tonnes de blés nécessaires à la production de farine moulue par leur propre soin , et à la production hebdomadaire de 350 kilos de pain . Tout ce qu'ils produisent ils le vendent dans un périmètre de dix kilomètres , donc il s'agit d'une production pour une clientèle locavore. Ils sont critiqués car selon les gens ils ne peuvent être que paysan ou boulanger mais pas les deux. Ils ont la fierté de produire avec des produits de qualité et gustatifs. Pour eux, toute la chaîne est artisanale , c'est du fait main, ils produisent le vrai pain.

23. youn Lycée le dantec Lannion 12/01/2018

Sujet d’étude a première vue original et intéressant cependant j'ai eu l'impression d'avoir vite fait le tour. Beaucoup de mal a accrocher. Découverte intéressante au tout début sur la façon dont est fait le pain ("macdonaldisation") mais vite lassant. Ouvrage cependant facile a lire car style journalistique. Un sujet peut être bon pour un reportage mais moins pour un livre. Avis global: Satisfait de la facilitée de lecture cependant légèrement déçu du contenu proposé.

24. Lycée Guez de Balzac 19/12/2017

Ce livre m'a agréablement surprise, à plusieurs points de vue ; il est d'abord assez facile à lire, et j'ai d'ailleurs été presque étonnée qu'un livre d'économie soit aussi accessible. Il est aussi divertissant et dynamique, grâce à l'aspect "reportage" adopté par l'auteure. Celle-ci a rassemblé des enquêtes, statistiques et des interviews de divers acteurs de la filière, ce qui permet d'avoir une vision d'ensemble très intéressante. Quel pain voulons-nous dévoile un envers du décor que je ne soupçonnais pas, et illustre bien des phénomènes tels que l'industrialisation et la concentration de l'économie. Il soulève des questions sur un secteur qu'on croit "préservé". Je le conseillerai volontiers à ceux qui appréhendent de se lancer dans un ouvrage économique, afin de débuter avec quelque chose de relativement simple et rapide à lire.

25. Elsa 04/12/2017

"Quel Pain Voulons-Nous" est un livre plutôt simple et rapide à lire. En effet, cette étude sur le pain est vraiment intéressante car elle nous parle d'un fait économique actuel. Le pain pose effectivement une grande problématique de nos jours et surtout sur le métier de Boulanger dans le futur. Ce métier est vraiment remis en cause avec entre autre la puissance des grandes entreprises tel que Marie Blachère ou encore les grandes surfaces qui produisent du pain frais tous les jours et à faible coût. Certains boulangers sont alors obligés d'aller travailler dans ces entreprises afin de continuer à avoir un revenu ce qui ne serait peut-être pas le cas en étant à leur compte. On comprend alors dans ce livre que le métier de boulanger va commencer à devenir complètement obsolète si nous ne réagissons pas. Ce livre contient des statistiques intéressantes et va au coeur de la problématique. Il nous fait poser les bonnes questions sur la survie du pain artisanal. Je vous le répète alors : Quel pain voulons-nous ? A nous de choisir et de faire les bons actes.

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site