X Bétaucourt et JL Loyer. Le grand A

4 X Bétaucourt et JL Loyer. Le grand A, Ed Futuropolis (2016 ,136p)
 
 
Commentaires (40)

1. Lola (Joffre) 23/04/2017

Avec le Grand A, Xavier Béteaucourt et Jean-Luc Loyer vous embarquent pour une enquête sur le monde des hypermarchés. Pour cela, direction le Nord Pas-de-Calais, et plus particulièrement dans la ville d'Hénin-Beaumont en 1972 où vient d'ouvrir le Grand A, un hypermarché, qui suscite la curiosité de tous ses habitants.

Si vous avez une ou deux heures devant vous, je vous recommande cette BD qui décrit avec une incroyable justesse cet univers à part qu’est celui de la grande distribution. Elle n’admet pas vraiment de fil narratif à proprement parler et se compose plutôt d’une série d’interviews même si on peut retrouver les mêmes personnages plusieurs fois et suivre leur évolution.
Les dessins, très particuliers, admettent des couleurs qui jouent un rôle primordial (sépia pour les flashbacks, visages parfois masqués des personnes interviewés).

Cependant, quelques points négatifs m’ont déplu dans ce livre. Tout d’abord, et malgré les annotations en haut des pages, j’avais du mal à me repérer dans le temps, car les auteurs ne suivent pas un ordre chronologique. Cette particularité est peut-être voulue mais elle rend la lecture moins agréable, car saccadée, entrecoupée.
D’autre part, certaines scènes m’ont paru « creuses » et parfois même hors sujet, comme c’est le cas par exemple d’une courte scène qui se déroule au début de l’histoire, à l’école primaire.

D’une manière générale, cette lecture m’a plu et me paraît plutôt enrichissante pour un lycéen (ou collégien) intéressé par le thème de la grande distribution et du commerce en général.

2. Léa (Lycée Joffre MONTPELLIER) 22/04/2017

Avec "Le grand A", on plonge dans l'histoire, à différentes époques et avec une pointe d'humour, de la mise en place de la société de consommation. L'histoire se déroule dans le Nord, et c'est l'implantation d'un supermarché qui est en jeu.
La parole est donnée à tout le monde: à un responsable du rayon fruits et légumes, au directeur du grand A, au maire de la ville voisine...comme à deux jeunes qui rêvent d'aller au supermarché. Qui pourrait le croire ? Eh ben oui...dans les années 70, les supermarchés, c'était la grande nouveauté ! On en apprend aussi beaucoup sur les différentes stratégies pour attirer le consommateur : ouverture des supermarché de 5h du matin à 23h le 23 décembre, gestion des stocks, promo, galerie marchande proposant de nombreuses animations… Dans une région à forte dominante ouvrière, où se trouvent également une forte population d'origine étrangère (polonais…), cette BD nous montre que la crise sévit, et que les nouveaux « cœurs » de la ville sont maintenant situés, paradoxalement, en périphérie, ce phénomène mettant à mal les commerces du centre-ville.
J'ai beaucoup aimé cette BD, à la fin complétée d'annexes très riches. Le côté économique et social est bien présent : on nous parle effectivement de chiffre d'affaires, de record à battre par rapport à l'année précédente, des conditions de travail des hôtesses de caisse, de la situation de crise financière, du vol...

3. T.A 15/04/2017

"Le grand A" de Xavier Betancourt est je pense un livre très intéressant car il montre sous forme d'enquête les premiers pas d'un supermarché d'une petite ville du nord pas de calais. Ce livre raconte une histoire à deux époques différentes, on le distingue grâce au changement de couleur des pages ( l'une pour les années 70 et l'autre pour notre époque) et aussi grâce aux flashback car on découvre petit à petit de nouvelles choses, je trouve cette idée excellente. C'est très intéressant car il nous explique quels conséquences on eu la construction d'un supermarché: fermetures de certains petits commerces, agriculteurs en colères, modification du paysage...
T.A 1es lycée gutenberg Creteil

4. Michèle Ntadi 15/04/2017

Cette bande dessinée , nous propose l'histoire d'un hypermarché , le grand A , situé dans une petite ville du Nord Pas-de-Calais , qui ouvrit ses portes dans les années 70's . À partir de ce magasin , nous pouvons voir le fonctionnement des grandes surfaces : elles peuvent etre perçues differemment après lecture de ce livre . Pour ma part , les points qui m'ont affecté sont la façon dont elles traitent les agriculteurs et la destruction d'économie locale qu'elles engendrent .
Le fait que cet ouvrage soit une bande dessinée rend la lecture plus simple et l'anime énormément (entretients avec les habitants donnant leur opinion sur l'implantation du magasin , entretients avec une hôtesse de caisse (et non une caissiere ) , un voleur etc ) .
Ce qui est davantage intéressant est le regroupement d'économie : exemple : chiffre d'affaire du Grand A se fixant un objectif d'atteindre 3 millions d'euros (le 23 decembre ) et la concurrence qu'il mène a bien vis a vis des autres commerçants ; de sociologie grace aux différences de couleurs , nous offrant un décor passé/présent , nous voyons le commerce d'autrefois : ventes d'esclaves ... . Il y a egalement de la politique : de nombreuses réfences du FN font apparitions dans cet ouvrage .
Selon moi , les retours en arrière sont souvent mal placés ce qui peut très vite faire perdre le fil de l'histoire . En recanche le regroupement d'économie , de sociologie et de politique font du Grand A un livre complet , de qualité !

Lycée Gutenberg , 1ES

5. Le Mevel Florian 1ère ES lycée Gutenberg 12/04/2017

Cette bande-dessiné « Le grand A » nous propose une histoire avec deux époques différentes une au XXe siècle et aujourd’hui au XXIe siècle. Elle parle sur l’émergence des grandes surfaces dans les années 70 jusqu’à nos jours, on comprend très vite les deux époques dans la BD grâce à la différence de couleurs entre chaque époque comme ça nous ne sommes pas perdus lorsque l’on cherche à comprendre l’histoire.
Dans les années 70 les grandes surfaces sont nouvelles et cela facilite la vie des consommateurs qui peuvent faire toutes leurs courses dans un seul et même magasin. Cette BD nous explique aussi les conséquences négatives que ces grandes surfaces engendrent sur les petits commerçants qui était les seuls lieux de vente pour les ménages.
Cette BD est vraiment intéressante car elle regroupe plusieurs domaines l’histoire d’un nouveau mode d’achat de consommation, l’économie positive et négative, sociologique puisque les ménages sont attirés par ces grandes surfaces et laisse les petits commerçants à l’abandon et enfin sur le point de vue politique.
Ce que j’ai aimé c’est que ce soit sous forme de BD, ce qui est plus simple à lire et facilite l’accroche de l’histoire.

6. A. Golfin (1ère ES 1, Lycée Rive Gauche, Toulouse) 13/03/2017

Ce livre retrace l'installation d'un supermarché: Le Grand A dans une petite ville du Nord-Pas-de-Calais. Comme une étude de cas, les auteurs nous montrent objectivement les conséquences de cette implantation au travers des témoignages des habitants.
Je trouve ce livre intéressant, il nous montre les travers de la société de consommation, sous un angle qui n'est pas abordé aussi souvent qu'il le faudrait.
Mon seul regret est peut-être le manque de généralité, l’étude reste trop dans son contexte.
Une bonne bande dessinée. A lire si vous avez besoin d'une prise de conscience.

7. Loudovica L. Notre Dame de Boulogne 09/03/2017

J'adore étudier l'Histoire et cette bande dessinée a relevé le défi de combiner deux époques : les années 70 et aujourd'hui à propos de l'émergence des grandes surfaces dans notre société. Le travail des couleurs est très appréciable car il permet de distinguer clairement les deux périodes. Au début, les supermarchés étaient le symbole d'une nouvelle manière de consommer, nous voyons que le regroupement de tous les biens dans un même lieu facilite les courses des ménages, les individus y prennent plus de plaisir, les enfants y entrent comme dans un grand parc d'attraction. Cependant, cette révolution engendre de nombreux phénomènes négatifs tels que : les campagnes qui se vident, les petits commerçants qui ferment leur boutique, l'achat en fonctions des prix pour des produits de moins bonnes qualités, une communication moins active entre les habitants etc... Cette BD est inintéressante à mettre en lien avec notre thème annuel de géographie, le développement durable. Aujourd'hui nous sommes victimes du système de consommation inventé par les grandes surfaces, cette manière est allée trop long sans réfléchir aux conséquences. Citoyens du XXIe siècle, nous devons repenser notre manière de consommer, nous pouvons remarquer que les médias sont de plus en plus alarmants et qu'une part de la population revient à acheter comme au temps avant cette industrie. Nous savons de plus, qu'il est préférable de favoriser une économie locale avec des échanges directes. Donc cette BD illustre une utopie réalisée avec pleins de failles.

8. Élève Lycée Jean moulin 09/03/2017

Une bande dessinée aussi bien intéressante que passionnante tant du point de vu sociologique qu'historique. Une très belle satire de l'installation des grandes sufarces et de leur conséquences dans le paysage français de l'époque. Le lecteur peut donc, aux fils des illustrations s'infiltrer au cœur d'un espace connu de tous, aux coulisses pourtant encore obscures pour le grand public.

9. Lalie et Fanny 07/03/2017

Le grand A de Xavier Bétaucourt

Cette bande dessinée est réalisée sous forme d'enquête, ce qui le rend facile à lire. Les graphismes sont agréables et illustrent correctement les idées transmises. Il nous a plu grâce à son rythme soutenu par des interviews. De ce fait, on prend conscience du débat qui s'anime autour de l'implantation des hypermarchés dans les communes dont les commerces étaient auparavant le principal lieu qui permettait aux ménages de consommer. Nous assistons à différents témoignages d'agents économiques, tels que les clients mais également les employés. Nous pouvons ainsi nous mettre à leur place et adopté une autre manière de raisonner quant au développement de l'hypermarché. On se demande s'il est source de progrès ou s'il est préjudiciable auprès des consommateurs et des salariés. Même s'il présente des avantages concernant l'accecibilité, il détruit les petits commerces et rend dépendant les ménages.

10. Maroi K lycée gutember 01/03/2017

C'est l'histoire de l'implantation d'un hypermarché près de la commune d'Hénin Beaumont, des années 70 à nos jours. Une mise en perspective relativement neutre, mais très instructive, d'un phénomène massif dans la France d'après les Trente Glorieuses. Elle est faîte sous forme de bd qui la rend peu plus intéressante . On constate a des moments des flashback qui nous remémore de comprendre l'évolution de la grande distribution.

11. Maroi 1er ES 01/03/2017

C'est l'histoire de l'implantation d'un hypermarché près de la commune d'Hénin Beaumont, des années 70 à nos jours. Une mise en perspective relativement neutre, mais très instructive, d'un phénomène massif dans la France d'après les Trente Glorieuses. Elle est faîte sous forme de bd qui la rend peu plus intéressante . On constate a des moments des flashback qui nous remémore de comprendre l'évolution de la grande distribution.

12. LYCEE CASSINI 2 01/03/2017

Un livre qui lie de nombreux domaines : socio, politique, éco... Une comparaison agréable avec le Louvre-Lens, on s’aperçoit que certaines personnes considèrent le "grand A" comme une attraction, on montre le côté "divertissant" des centres commerciaux. Donne la vision politique du grand A, c'est-à-dire une infrastructure qui vide le centre-ville, tue les petits commerces; et l'on se rend bien compte des stratégies mises en place par la municipalité et les récupérations politiques notamment par l'extrême-droite (nombreuses allusions au FN).
A partir de l'exemple d'Hénin-Beaumont, l'on se rend vraiment compte de la réalité des centres commerciaux, de ses acteurs et des personnes qu'il touche. Ce livre montre également l'implication locale du centre commercial, le lien avec les producteurs et les fournisseurs. Ce livre est une bonne illustration de la société de consommation, des limites qui sont repoussées (travail de nuit le 23/12) pour vendre toujours plus et répondre à la demande.

13. Chérazad.B 27/02/2017

Le grand A est une bande dessinée qui s'appuie sur des témoignages recueillis auprès des commerçants, ménagères etc... D'un côté le livre est basé sur l'apparition du supermarché dans les années 1970, puis on se retrouve dans le présent c'est à dire notre époque. On constate donc les répercussions qu'a pu avoir la construction de ce magasin.
J'ai bien aimer ce livre, je l'ai trouver intéressant à lire surtout grâce au images qui nous captive directement et j'ai notamment apprécié le fait que les auteurs face des appels à l'histoire cela rajoutait une touche d'information

14. Bastos Thomas 27/02/2017

Cette BD est intéressante et permet d'apprendre beaucoup de chose qui permettent d'avoir un œil différent sur nos grandes surfaces. La façon dont elle peut détruire une économie locale et dont elle traite les agriculteurs ont été les choses qui m'ont le plus marqué, car même si on s'en doute tous, la quasiment cruauté des pratiques dégoûte un peu des grandes surfaces.

Les retours en arrière étaient je trouve pas vraiment bien placé et peuvent vite faire perdre le fil de l'histoire et c'est dommage malgré le fait que ce soit intéressant.

La BD est aussi remplis de petits clin d'œil ou dénonciation du comportement de certains et c'est un + qui est très bien..

Lycée Gutenberg Créteil

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×