Joanie Cayouette-Remblière, L'école qui classe. 530 élèves du primaire au bac

Joanie Cayouette-RemblièreL'école qui classe. 530 élèves du primaire au bac, Paris, PUF, 2016, 28€.

 
 
 
 
Commentaires (20)

1. Aude-Lucie. A Lycée GUTENBERG 19/04/2017

Au premier abord j'ai été très tentée de le lire de part son titre très accrocheur qui nous donne envie de lire. Par la suite j'ai été très impressionnée par l'argumentation de mes camarades ainsi que celle de 'auteur du livre Joanie Cayouette-Rembliere et cela m'a tout de suite donne envie de lire et je ne suis pas déçu au contraire j'ai apprécie ma lecture.
Au début j'ai tout de suite pensée que du fait de mon statut d’élève issue de classe populaire je connaissais déjà assez bien les conditions dans lesquels ce fait l’éducation de ces enfants là mais je me suis complètement trompée. En effet comme nous le dit le titre, l'auteur du livre nous montre toutes les justices que peuvent subir les élèves issues de classes populaire. Mais ce qui m'a surtout plus c'est le fait d'avoir le suivi régulier d'un pane assez large d’élèves, il y en avait 530, issus de plusieurs milieux différents, avec chacun un rapport différent avec l'institution scolaire et surtout une situation familiale différente. Cela nus a permis un suivi familial c’est-à-dire le suivi des élèves même dans le cadre non institutionnel qu'est la famille. Avec notamment de nombreux exemples pou les illustrer.

C’est aussi un aspect positif de ce livre en effet la présence de schéma, graphique et de cas réelle issues de ses propres enquête sociologiques, casse avec le côté traditionnel et surtout avec la longueur du livre.

Pour toutes ces raisons « L’école qui classe » de Joanie Cayouette-Rebliere est un livre que je conseille car c’est un ivre que l’on prend plaisir à lire.

2. Bastos Thomas 17/04/2017

Dès le départ, le jeu de mots "L'Ecole qui classe" servant de titre nous invite directement dans le vif du sujet. Dès le départ donc, on connaît donc la réponse à la question, à savoir si oui ou non, l'école classe. C'est une approche que je trouve intéressante car je trouve que du coup, toutes les informations et démonstrations données ensuite deviennent directement des arguments démontrant que le titre dis vrai, plutôt qu'une recherche d'une réponse qu'on aurait uniquement à la fin du livre.

Le livre suit les parcours scolaires de plus de 500 jeunes, avec des parcours tous différents ainsi que des milieux sociaux, des situations familiales et des niveaux scolaires etc eux aussi différents. On suit leurs parcours de la primaire jusqu'à l'obtention de leur bac, et le fait de se retrouver face à de véritables cas nous permet de rendre la chose plus complète.

Comme le dit le titre du livre, l'auteure Joanie Cayouette-Remblière nous montre toutes les inégalités que peuvent subir les élèves dans leur parcours au niveau de leur chance de réussir, on constate qu'il y a tendance à une répétition des parcours des parents, un fils de cadre auras beaucoup plus tendance qu'un fils d'ouvriers à devenir cadre, et inversement. Ainsi que plein d'autres choses qu'on ne peut pas citer tellement il y a d'informations, mais pour en citer certaines on a par exemple des réalités montrer sur les commentaires dès fois "mensongers" du bulletins par exemple etc.

Je trouve le livre un peu trop long mais du coup complet. J'aime bien le fait qu'il y ait des tableaux et des graphique de temps en temps car ça rend le récit plus vivant à mon goût. Et globalement j'ai bien aimé le livre, son thème et la critique ouverte du système d'éducation français. Le livre pousse à réfléchir !

Elève du lycée Gutenberg de Créteil.

3. Chachour samia 17/04/2017

L'école qui classe de Joanie Cayouette-Remblière est un ouvrage qui nous montre une certaine inégalité scolaire au niveau de la classe populaire. De ce fait, l'auteur a menée une enquête en s'intéressant aux dossiers scolaires de 530 anciens élèves en retraçant leur parcour de la primaire en passant par le collège, le lycée et enfin à leur voie professionnelle. Nombreux disent avoir été découragé ou isolé face à l'école.
J'ai bien aimé ce livre, il nous donne des informations claires et bien structurée avec de nombreuse données statistiques qui nous permet de voir ces inégalités scolaire. Ce livre m'a également fait comprendre que le simple fait d'être issue de classe populaire peut être un handicap pour la vie future.
Samia du lycée Gutenberg

4. Guy-Habib S 17/04/2017

L'école qui classe est un livre ecrit par la sociologue Joanie Cayouette-Remblière . Dans cet ouvrage , une enquête est menée sur le parcours scolaire de 530 élèves de l'école primaire jusqu'au Baccalauréat .En etant neutre , elle va s'interroger sur le milieux social des élèves qu'elle explique comme le facteur majeur sur la réussite des études . L'idée principal ressorti par ce livre est le faite qu'un enfant de cadre a plus de chance de réussir sa scolarité qu'un enfant d'ouvriers . Cette idée est assez populaire sans savoir la réel cause mais ce livre apporte un approfondissement sur cet idée et explique les mutliples facteurs qui mène a ce phénomène notamment le confort d'un enfant de cadre qui lui permet de mieux se concentrer sur sa scolarité contrairement a l'enfant d'ouvrier . Ceci grâce a plusieurs chapitres apportant chacun une expliquation d'élèves differents accompagnée de graphiques , tableau statistiques etc d'ou l'enrichissance de la lecture qui nous font comprendre la réalité de cet divison de groupe sociaux

5. Camélia B 07/04/2017

Ce livre retrace le parcours scolaire depuis l'école primaire jusqu'au lycée de plus de 530 élèves qui viennent de différents milieux sociaux, lycées etc...
L'auteur a réalisé une enquête sociologique qui décrit l'orientation scolaire de ces étudiants Comment font-ils leurs choix ? De quelle manière l'école influence t-elle les choix des élèves ? On en apprend aussi sur les inégalités sociales d'un élève à un autre en fonction de son milieu social si il est issu de banlieue ou non , d'une famille de haute bourgeoisie ,de classe moyenne ,ou de classe populaire. J'ai apprécié ce livre car il est très bien structuré et complet , il regroupe des données statistiques , des études sociologiques , graphiques et tableaux qui permettent de savoir si oui ou non l'école classe par catégorie les élèves en fonction de certains critères comme par exemple un fils d'ouvrier sera plutôt dirigé vers une voie professionnel alors qu'un fils de cadre plutôt vers une voie générale comme si la situation économique et sociale de nos parents allait dépendre de notre avenir. D'un point de vue personnel j'ai l'impression que notre avenir dépend aussi d'ou l'on vient comme si l'élève de banlieue avait moins de chance de réussir que celui qui serait issu d'un quartier bourgeois . Pour conclure je dirais que ce livre nous permet d'avoir une réelle analyse sur notre système qu'auparavant je n'avais pas forcement remarqué.

6. Pauline Salaun 03/04/2017

Ce livre à été écrit par Joanie Cayouette-Remblière qui est une sociologue. Dans cet ouvrage, on suit le parcours scolaire de plus de 500 élèves. Cette enquête nous présente certaines inégalités scolaires dues au milieu social de l'enfant, en insistant sur les chances de réussite à l'école de chacun. Chaque chapitre présente un cas particulier d'enfant, on en apprend donc plus sur son parcours éducatif et personnel. Ce livre m'a globalement plu, j'ai trouvée que le fait d'avoir des illustrations (tableaux statistiques..) permet une meilleure compréhension du livre. Il est intéressant d'observer les inégalités présentes à l'école.Grâce à certains témoignages on comprend mieux le "calvaire" de certains élèves. On trouve facilement à se mettre à leur place.

7. Laura Lucie Lycée Chateaubriand 07/03/2017

L’École qui classe est un essai écrit par Joanie Cayouette-Remblière. Ce livre basé sur la sociologie et la science de l'éducation aborde des thèmes comme les inégalités entre les classes sociales. Mais aussi l'évolution des élèves dans le milieu scolaire comme par exemple dans des écoles de banlieue ou dans des écoles connues pour leur bonne réputation. Ainsi nous pouvons voir l'écart se creuser entre les élèves au fil des années notamment dans leur choix d'orientation et leur niveau scolaire. Le livre évolue chronologiquement, en effet, 530 élèves sont suivis du primaire jusqu'au bac tout en prenant comme exemple des parcours d'élèves en particulier. Pour appuyer et illustrer ses arguments, l'autrice fournie des graphiques et des tableaux comparatifs. Ils nous aident à mieux comprendre quand le vocabulaire utilisé est trop spécifique même si parfois les mots peuvent paraître confus pour des élèves n’ayant pas fait de sociologie. Les nombreuses références à différents livres rendent aussi la lecture compliquée pour des élèves de première. Ce livre exprime l'idée que dès notre entrée en classe de primaire notre avenir est inscrit selon notre classe sociale. Cependant le sujet nous aide à mieux comprendre les divergences et les difficultés que peuvent rencontrer les élèves dans les différents milieux sociaux. Nous n'avons pas aimé cet ouvrage qui pour nous, défend des positions stéréotypées où tout les individus sont classés dans des catégories alors qu'il peut y avoir des exceptions.

8. Maréchal Maelle et Dubois Ilon Lycée Félix Le Dantec 27/02/2017

Ce livre a été écrit par Joanie Cayouette-Remblière. Cette sociologue nous parle de la scolarité des jeunes et nous explique les différences entre les élèves issus de différents milieux sociaux. Elle analyse l'étendu du parcours scolaire des jeunes, entre la primaire jusqu'au lycée, en insistant sur les facteurs liés au milieu social qui influent sur la réussite scolaire et les chances pour rentrer dans le milieu professionnel. Son analyse se base sur 530 cas d'élèves issus de milieux sociaux différents qui ont été suivis pour cette enquête sociale. Dans son livre elle cite de nombreux sociologue, elle ne prends pas parti dans ses propos, son jugement est neutre. Chaque chapitre comporte un exemple basé sur le témoignage d'un des 530 cas étudiés. Nous avons trouvés que ce livre était intéressant cependant il est assez dur à lire car il y a beaucoup d'informations à assimiler en m^me temps. De plus les tableaux et graphiques sont bien trop "riches" pour que toutes les informations soient claires. La lecture fut donc pénible et à certains moments et il fallut s'accrocher pour ne pas que nous nous perdîmes.

9. Flore lfh 20/02/2017

"L'école qui classe" est une œuvre qui rend compte du traitement des inégalités à l'école et qui porte un regard souvent critique sur cette institution, qui ne ferait que légitimiser les inégalités. Le livre est un approfondissement intéressant du chapitre sur les inégalités et permet de mieux comprendre par quelles processus celles ci sont accentués à l'école par l'étude de cas concrets. Cependant, l'auteure fait souvent référence à d'autres écrits de sociologues en reprenant les expressions utilisées par ceux ci sans les expliquer, ce qui rend plus difficile la compréhension du texte. Il faut donc vraiment s'accrocher et ne pas s'arrêter au vocabulaire compliqué.

10. Uthayarajah Ushanth 17/02/2017

Ce livre est une étude sociologique sur les élèves depuis leurs entrée à l'école élémentaire jusqu'à leurs années de lycéen et d'étudiant. C'est une etude sur des élèves qui viennent de milieux sociaux différents. Cet ouvrage est rempli d'informations provenant de plusieurs études et enquêtes donc ce qui rend le livre intéressant à lire. Dans ce livre, une etude est fait sur 530 élèves depuis la primaire jusqu'au bac durant les années 2000. Le livre est franchement pas mal avec beacoups d'information intéressante. C'est un livre à lire pour les personnes qui voudraient en savoir à propos du système scolaire.

11. loki44 16/01/2017

Ce livre est dans l'ensemble globalement intéressant, il est important de noter que cette étude sociologique a demandé de nombreuses recherches, et cela se ressent. En effet, prendre pour exemple concret 530 élèves au hasard permet de mettre en évidence les réelles inégalités scolaires présentes aujourd'hui. Cependant, j'ai trouvé que l'organisation du livre (primaire, collège, lycée, explication des inégalités) amène à quelques longueurs rébarbatives. De plus, ce constat n'apporte pas de réelles solutions et l'avenir semble plutôt pessimiste pour nous les jeunes. On a l'impression que notre origine et notre milieu social influence grandement notre avenir professionnel, comme si notre chemin était déjà tout tracé.
Pour conclure, on peut dire que cela reste néanmoins un ouvrage à lire, notamment pour comprend "l'écrémage" qui se réalise tout au long de la scolarité, notamment au collège.
Mael Terminale ES Loquidy Nantes

12. Candice R. Lycée Notre Dame de Boulogne 14/01/2017

Cet ouvrage m'a extrêmement déçu. L'auteur répète avec une redondance écrasante ce que tout le monde sait déjà sans apporter de solutions. Certains tableaux n'apportent rien de pertinent et ne font que ralentir et décourager le lecteur. Je ne peux cependant nier la précision de l'étude menée sur le parcours scolaire de 530 élèves. Je ressors de ma lecture sans aucun apport en terme de connaissances mais uniquement agacée par les conclusions tirées par l'auteur qui juge l'école comme unique responsable de l'échec scolaire.
En conclusion, une oeuvre répétitive qui ne donne aucune solution, ce qui associe sa lecture à tout sauf du plaisir.

13. LENIK JAMEY 10/01/2017

Cette enquête sociologique retrace le parcours de 350 élèves comme vous et moi issus de classe favorisée ou non. Au fur et à mesure de la lecture nous nous rendons compte que les égalités qu'on pensait acquises pour tous, ne le sont finalement pas. L'auteur dénonce à travers ce livre les différences marquées entre les gens "qui ont les moyens" et ceux qui ne les ont pas.Un élève en difficulté issue d'une classe sociale défavorisée n'aura pas le privilège de pouvoir par exemple suivre des cours particuliers du fait que ses parents ne pourront pas se le permettre. Ce livre nous ouvre les yeux sur un système que l'on nous décrit comme égalitaire mais qui malheureusement ne l'est pas. Triste réalité.
Un ouvrage à lire pour ceux qui souhaitent découvrir le système scolaire.

14. Chérazad Benchaabane 11/12/2016

Ce livre nous montre l'évolution du parcours scolaire de 530 élèves de la primaire au bac durant les années 2000. Un ouvrage complet et très intéressant construit avec de réelles données. De plus l'auteur nous montre avec son enquête les inégalités et les difficultés que vont rencontrer les élèves durant leur parcours scolaire selon leur milieu social et leur conséquences sur Ces même élèves .
Même si au départ j'ai été réticente à la lecture de ce livre finalement au bout de quelques page nous sommes vite plongés dedans et intéressés par toutes ces informations que nous offre l'auteur.

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×