2. Les plastiqueurs, Enquête sur ces industriels qui nous empoisonnent

prixlectureses Par Le 30/06/2021 6

Dans 2021-22 : Sélection

 

Par Dorothée Moisan

Kero, 2021, 339 p., 19,50 €

Interview France Inter : https://www.dailymotion.com/video/x800e45

 

1635037429

 

Commentaires

  • Louane Deycard

    1 Louane Deycard Le 18/05/2022

    J'ai lu le livre "[des] Plastiqueurs" de Dorothée Moisan, une journaliste que je n'ai jamais eu l'occasion de connaître avant ce même livre. En toute franchise, le livre m'a profondément affecté puisqu'il m'a permis d'ouvrir les yeux sur l'usage du plastique et à quel point nous en sommes devenus dépendants dangereusement. Je conseille à tout ceux qui souhaitent entrer dans les abysses de l'origine du plastique de lire jusqu'au bout ces témoignages fort intéressants et précis.
  • Sarah

    2 Sarah Le 28/03/2022

    Les Plastiqueurs est un livre qui -comme son nom l’indique- traite principalement du plastique, sa place dans notre quotidien, son usage et ses conséquences.
    En lisant ce livre, le lecteur découvre que le plastique est en fait partout, il s’agit d’une matière très utilisée dans les bouteilles, les sacs etc. Néanmoins nous nous rendons compte grâce à cette lecture que le plastique s’invite partout même là on où ne s’y attend pas. Aussi, l’auteur nous fait prendre conscience de la multitude des acteurs dans cette industrie, des acteurs parfois refoulés au second plan et qui ont pourtant une importance. Par ailleurs l’écriture à la première personne du singulier a pour effet de ressentir la passion de l’auteur dans ce thème ce qui encore une fois donne envie au lecteur de continuer sa lecture. Les termes complexes, scientifiques et inconnus au public sont expliqués dans un glossaire ce qui rend ce livre accessible. La lecture est fluide et sans accroche. De plus pour des élèves de terminales avec comme spécialité histoire géographie géopolitique et sciences politiques ce livre est d’autant plus pertinent puisqu’il fait écho à un thème étudié en classe sur l’environnement. A titre personnel cette lecture m’a fait prendre conscience des enjeux que les cours n’ont pas réussis à me faire saisir. Cependant, la multitude de chiffre pour illustrer ses propos peut déranger en partie la lecture. Enfin, ce livre est pour fin connaisseur de l’environnement et inconnu à l’écologie une lecture enrichissante et qui fait réfléchir sur notre mode vie parfois trop insouciant et irresponsable vis-à-vis de notre planète.
  • Iman

    3 Iman Le 09/03/2022

    Le plastique est un des nombreux enjeu mondiaux qu'il y a dans le monde. Etant utile tout les jours, et nécessaire dans notre quotidien. Le plastique est surconsommer mettant la biodiversité en danger.

    Dans ce livre, Dorothée Moisan met en avant cette enjeu et nous délivre des chiffres incroyable sur sa consommation quotidien. Elle nous fais prendre conscience qu'il y a un véritable danger pour notre avenir.

    Cette lecture m'a donc était très enrichissante. En effet j'ai toujours était intéressé par l'écologie. Je recycle, trie les déchets pour être plus responsable de mon avenir. En lisant ce livre je ne m'attendais pas à être surpris par la tonne de plastique qui se déverse dans les océans et qui détruit des écosystèmes marins. Je pensais pas avoir la présence de plastique dans mon corps qui me met particulièrement en danger.

    Grace à cette lecture j'ai pu en apprendre plus et mobiliser mes connaissances pour faire prendre conscience a mes proches que le plastiques est très dangereux. Et que si chacun met sa dose de trie et de recyclage quotidien on pourra réduire cette présence de déchets dans le monde.

    Je conseille énormément ce livre , la lecture est rapide et pertinente. On est tout de suite pris dans cette lecture et on le dévore à une vitesse. Il est facile à lire et met directement le lecteur dans une situation ou lui même, veut faire bouger les choses. Très bien expliqué et documentée ce livre est incroyable. De plus le fait que l'auteur parle en je permet de nous même se sentir concerné comme si c'était nous qui racontaient notre expérience de journaliste :)
  • Maëna

    4 Maëna Le 13/02/2022

    «Les plastiqueurs» de Dorothée Moisan est un livre très intéressant qui aborde le sujet du plastique et de ses producteurs, sujet actuel très important, et qui après ma lecture m’a fait beaucoup réfléchir quant à mon mode de vie et mon mode de consommation. Ce livre arrive à nous faire prendre conscience de la place du plastique dans le monde et de son côté très nocif pour la planète (plus qu’on ne l’imaginait). Il y avait beaucoup de choses que j’ignorais, comme le fait que le plastique prend une place tellement important dans nos vies, qu’on le retrouve même dans nos vêtements et notre alimentation, et ce livre m’a permis d’être informée sur ce fait. Le bon point du livre est aussi le fait qu’il soit facile à comprendre parce que le sujet est très bien expliqué et très documenté, et par conséquent même les personnes n’ayant pas de connaissances préalables sur la question de l’environnement et du plastique peuvent le comprendre.
  • Frédérique Houseaux, Lycée français d'Oslo

    5 Frédérique Houseaux, Lycée français d'Oslo Le 27/01/2022

    Les Plastiqueurs tient son lecteur en haleine sans discontinuer. On y découvre progressivement les différents impacts du plastique sur nos vie et notre monde : pollution omniprésente, impact sur la santé, épuisement des ressources, la liste donne le vertige. L'ouvrage dénonce aussi les stratégies des industriels pour détourner l'attention des méfaits du plastique, notamment par l'illusion du recyclage. L'écriture est simple et directe mais précise. Les termes techniques sont regroupés dans un lexique avec des renvois qui facilitent la compréhension et la mémorisation selon moi. Un livre que j'ai trouvé d'intérêt public, à lire pour tous et qui permet surtout de comprendre comment agir ensuite à la source.
  • Lucie

    6 Lucie Le 20/01/2022

    Le titre de l’ouvrage peut laisser penser au lecteur que le sujet de ce livre ne sera centré que sur les industriels et leur façon de produire ainsi que leur production qui utilisent énormément de plastique. Mais en réalité, l’auteure donne la parole à de nombreux acteurs : les lobbies du plastique, les grandes industries, la communauté scientifique, les différentes ONG de lutte pour la protection du climat, les différents Etats ou même de simples citoyens. L’auteure retranscrit très bien leurs différents points de vue ainsi que leurs projets (qu’ils soient assez radicaux pour la plupart des défenseurs de l’environnement ou que ces projets continuent dans la même ligne de ceux qui ont été réalisés récemment, c’est-à-dire en continuant de produire toujours plus et ainsi, utiliser toujours plus de plastique). A l’aide d’un style très agréable à la lecture et d’une écriture fluide, l’auteure parvient à nous faire comprendre que la thématique du plastique est un sujet très sérieux mais aussi alarmant. En effet, la santé des hommes et la non-dégradation de l’environnement, et donc de la biodiversité, dépendent de cette utilisation et des manipulations chimiques que l’homme opère pour rendre les différents types de plastique toujours plus résistants. Les nombreuses études, constats ou rapports utilisés et expliqués par l’auteure donnent également des exemples pertinents et faciles à comprendre. Par ailleurs, je trouve la progression du livre très intéressante : en débutant par l’origine du plastique, en terminant par les solutions qui émergent petit à petit pour y faire face et en passant par la dégradation de l’environnement, les dangers pour la santé humaine, les efforts des gouvernements pour contrer l’avancée de l’utilisation du plastique ou encore les tentatives de recyclage de ce matériau, le lecteur arrive à comprendre l’impact global du plastique. Cet ouvrage m’a également aidée à comprendre tous les enjeux liés au plastique notamment l’immense enjeu économique. Je recommande donc la lecture de ce livre car il permet de s’immiscer dans le monde du plastique et de comprendre que nous devons absolument changer nos habitudes si nous souhaitons un futur agréable pour nous mais aussi pour les générations à venir.

    L’auteure déclare en parlant des sacs plastiques à usage unique « 20 minutes d’utilisation en moyenne pour 1000 ans de pollution ». J’ai trouvé ce chiffre marquant car même s’ils tendent à disparaitre de notre quotidien, les sacs plastiques sont toujours présents alors qu’ils peuvent être facilement remplacés par des sacs réutilisables. J’ai trouvé cette donnée assez facile à comprendre et pertinente pour mettre en exergue la façon dont nos sociétés sont habituées à consommer, à savoir une consommation qui n’est pas du tout éco-responsable.

Ajouter un commentaire

Anti-spam
 
×