8. La folle histoire de la mondialisation

prixlectureses Par Le 30/06/2021 10

Dans 2021-22 : Sélection

 

par Enzo, Isabelle Bensidoun et Sébastien Jean. Les Arènes, 2021

La folle histoire de la mondialisation en bd 1

 

Commentaires

  • Quentin - Lycée Stendhal

    1 Quentin - Lycée Stendhal Le 13/04/2022

    Lorsqu’on parle de “mondialisation”, tout le monde a sa petite idée sur le sujet. La mondialisation, c’est la mise en relation des différentes parties du monde par l’intermédiaire de flux (humains, de marchandises et de capitaux), c’est aussi un phénomène qui résulte de l’internationalisation, c’est l’émergence de marchés mondiaux sur lesquels circulent des biens, des services et des capitaux, mais aussi l’émergence d’acteurs et de régulations à l’échelle mondiale. Mais avant de pouvoir en débattre, il faut savoir de quoi on parle car la mondialisation est un phénomène relativement complexe qui a revêtu diverses formes et se développe encore aujourd’hui.
    La bande dessinée est divisée en 3 grandes parties: une première partie sur la mondialisation en France, puis une deuxième partie sur l’évolution de la mondialisation qui s’est faite en deux phases: une du XIXème siècle jusqu’en 1914 et celle qui a débuté dans les années 1950. Enfin, la dernière partie traite des défis auxquels la mondialisation doit faire face. J’ai bien apprécié les dessins mais aussi le format de ce livre. En effet, le fait que ce soit une BD ne simplifie pas seulement la lecture mais nous permet de visualiser plus facilement les différents éléments et concepts rencontrés. C’est une BD riche en informations, en vocabulaire avec de nombreuses définitions, mais aussi des cartes, des schémas et des chiffres. Ce qui est intéressant dans cette BD, c’est que les auteurs ont choisi de partir d’un questionnement simple et à partir des réponses de chacun, ils posent et développent de grandes questions puis d’autres plus spécifiques pour expliquer les origines de la mondialisation, les formes qu’elle prend et les défis auxquels elle est confrontée aujourd’hui.
    Ce qui m’a également plu, c’est que dans chaque grande partie, il y a des petits “chapitres” qui répondent à des questions spécifiques. 6 questions ont particulièrement attiré mon attention: le “Made in France” existe-t-il vraiment? Les multinationales ont-elles une nationalité? Comment la mondialisation est-elle devenue mondiale? Faut-il relocaliser la production? Peut-on dompter la finance? La mondialisation est-elle compatible avec l’environnement?
    Je recommande fortement cet ouvrage car il répond à de nombreuses questions que l’on se pose au sujet de la mondialisation, phénomène qui est au cœur de nos vies. La mondialisation est un phénomène qui, aujourd’hui, a un bilan plutôt positif dans son ensemble. En revanche, la coordination entre les pays gagnerait à s’améliorer pour répondre aux besoins de tous.
  • Quentin - Lycée Stendhal

    2 Quentin - Lycée Stendhal Le 13/04/2022

    Lorsqu’on parle de “mondialisation”, tout le monde a sa petite idée sur le sujet. La mondialisation, c’est la mise en relation des différentes parties du monde par l’intermédiaire de flux (humains, de marchandises et de capitaux), c’est aussi un phénomène qui résulte de l’internationalisation, c’est l’émergence de marchés mondiaux sur lesquels circulent des biens, des services et des capitaux, mais aussi l’émergence d’acteurs et de régulations à l’échelle mondiale. Mais avant de pouvoir en débattre, il faut savoir de quoi on parle car la mondialisation est un phénomène relativement complexe qui a revêtu diverses formes et se développe encore aujourd’hui.
    La bande dessinée est divisée en 3 grandes parties: une première partie sur la mondialisation en France, puis une deuxième partie sur l’évolution de la mondialisation qui s’est faite en deux phases: une du XIXème siècle jusqu’en 1914 et celle qui a débuté dans les années 1950. Enfin, la dernière partie traite des défis auxquels la mondialisation doit faire face. J’ai bien apprécié les dessins mais aussi le format de ce livre. En effet, le fait que ce soit une BD ne simplifie pas seulement la lecture mais nous permet de visualiser plus facilement les différents éléments et concepts rencontrés. C’est une BD riche en informations, en vocabulaire avec de nombreuses définitions, mais aussi des cartes, des schémas et des chiffres. Ce qui est intéressant dans cette BD, c’est que les auteurs ont choisi de partir d’un questionnement simple et à partir des réponses de chacun, ils posent et développent de grandes questions puis d’autres plus spécifiques pour expliquer les origines de la mondialisation, les formes qu’elle prend et les défis auxquels elle est confrontée aujourd’hui.
    Ce qui m’a également plu, c’est que dans chaque grande partie, il y a des petits “chapitres” qui répondent à des questions spécifiques. 6 questions ont particulièrement attiré mon attention: le “Made in France” existe-t-il vraiment? Les multinationales ont-elles une nationalité? Comment la mondialisation est-elle devenue mondiale? Faut-il relocaliser la production? Peut-on dompter la finance? La mondialisation est-elle compatible avec l’environnement?
    Je recommande fortement cet ouvrage car il répond à de nombreuses questions que l’on se pose au sujet de la mondialisation, phénomène qui est au cœur de nos vies. La mondialisation est un phénomène qui, aujourd’hui, a un bilan plutôt positif dans son ensemble. En revanche, la coordination entre les pays gagnerait à s’améliorer pour répondre aux besoins de tous.
  • Lucie

    3 Lucie Le 28/03/2022

    J’ai bien apprécié cette bande dessinée que ce soit sur le fond ou la forme. En effet, j’apprécie particulièrement le graphisme et les couleurs utilisés dans la BD. Je trouve qu’ils la rendent très agréable à lire. Par ailleurs, j’ai beaucoup aimé que le journaliste et les deux économistes se mettent en scène tout au long de la BD à travers un voyage détaillé au cœur de la mondialisation. Ensuite, le thème abordé dans cet ouvrage, à savoir la mondialisation, et les différents sujets qui en émanent, m’ont apporté des précisions et des exemples correspondant au chapitre vu en classe sur le commerce international. J’ai donc bien aimé que cette BD fasse parfaitement écho au programme de SES de terminale. Les différentes thématiques qui sont abordées nous permettent également de mieux comprendre les enjeux politiques, économiques, sociaux, environnementaux, … qui sont liés à la mondialisation et ainsi donc de mieux comprendre les enjeux du monde dans lequel nous vivons. En effet, j’ai trouvé que cette BD traduisait très bien l’impact énorme qu’a eu la mondialisation dans notre vie quotidienne. De plus, j’ai surtout apprécié la première partie de l’ouvrage car j’ai trouvé les exemples pertinents : ils permettent de comprendre concrètement ce qu’est la mondialisation. De la même façon le sujet de la troisième partie explique l’impact qu’a le commerce international sur l’environnement. Néanmoins, j’ai eu un peu de mal à comprendre le passage abordant la mondialisation financière (une construction anglo-saxonne) dans la deuxième partie. Il n’en reste pas moins que j’ai vraiment aimé lire cette BD qui m’a grandement intéressée car elle m’a permis de mieux comprendre le monde dans lequel nous évoluons.
    Enfin, une donnée m’a particulièrement marquée et j’ai trouvé qu’elle permettait bien de comprendre à quel point les économies de nombreux pays à travers le globe sont reliées. Elle se trouve à la page 73 : « En 2018, plus du tiers des prêts des banques françaises aux ménages ou aux entreprises étaient réalisées à l’international [notamment en Italie, aux Etats-Unis, en Belgique, en Allemagne, au Royaume-Uni, au Luxembourg, en Pologne], en partie par l’intermédiaire de leurs filiales ». Par ailleurs, je trouve également que le passage suivant permet de bien montrer la complexité qu’il y a dans le fait de trouver un équilibre entre libre-échange et protectionnisme. Il se trouve à la page 233 : « sur certains aspects, limiter les interdépendances aurait en effet du sens pour répondre aux demandes de protection des citoyens […] mais se replier sur soi peut être très couteux pour l’économie ou les relations internationales
  • Jeanne

    4 Jeanne Le 10/03/2022

    La bande dessinée « la folle histoire de la mondialisation » fut très interessante. C’est un livre qui permet revoir des notions acquises mais également de les comprendre plus en profondeur. En effet, la mondialisation est un sujet très complexe pourtant il fait parti de notre quotidien. Les dessins de la bande dessinée m’ont permis de comprendre concrètement les causes et le processus de la mondialisation. De plus, le livre apporte un regard critique sur les limites de cette mondialisation, dont cette dernière ne semble que s’accroitre, notamment avec la pandémie du XXI eme siècle. Un regard pertinent sur notre monde, économie et société actuelle. Je recommande ce livre à tout le monde car il est très agréable à lire et peut servir de « guide poche » à toute personne voulant mieux comprendre notre monde actuel.
    Cela étant dit, mon sentiment est que le livre apporte une vision de la mondialisation qui reste parfois assez occidentale et il aurait été intéressant de développer plus d’informations sur les pays en voies de développement afin de mieux comprendre la société actuelle.
  • Arman

    5 Arman Le 09/03/2022

    Livre très intéressant, on comprend tout de suite mieux ce qu'est la mondialisation avec une approche ludique. C'est le fameux "placere et docere" qui est repris ici. Le format utilisé dans cette BD est à reprendre pour sensibiliser les plus jeunes sur des sujets plutôt complexes, comme celui-ci. Par ailleurs, cette BD est très nuancée et la pertinence en est donc améliorée puisque ce livre ne prend pas parti mais nous fait rendre compte des avantages et des inconvénients dans différents aspects de la société. On comprend beaucoup mieux aussi les théorisations des économistes mais aussi des chiffres, des analyses, des sondages. Je recommande ce livre pour tous les curieux qui souhaiteraient s'intéresser à l'étude de la mondialisation.
  • Fatou

    6 Fatou Le 05/03/2022

    La bande dessinée "La folle histoire de la mondialisation" est une vulgarisation qui explique les origines de la mondialisation, la définit et nous donne la clé d'un meilleur débat sur ce vaste sujet.
    Les auteurs qui sont au nombre de trois nous font ainsi comprendre que comme beaucoup de chose la mondialisation n'est ni vertueuse ni totalement mauvaise. De plus, le fait d'expliquer ce phénomène assez complexe à travers des illustrations et des dialogues rend l'ouvrage plus attrayant. En outre, la compréhension du phénomène est simplifié, il m'a permis de revoir de nombreuses notions de mes cours de ses et d'en approfondir d'autres. Cependant, il reste assez difficile d'entendre toutes les informations y résidant sans un minimum de connaissance sur le sujet. Chose tout à fait légitime du à la complexité du sujet.
    Enfin, ce n'est pas forcément un ouvrage dont on se lasse vite au contraire car le nombre d'aspect traité est vraiment divers et mie à part cela, c'est un livre dont la lecture est assez rapide.
    Je le recommande pour toute personne étant fan d'économie ou éprouvant une certaine curiosité pour l'économie ou encore pour les personnes qui s'intéressent au monde dans lequel nous vivons car la mondialisation est un processus ayant une très grande place dans notre vie de tous les jours.
  • Darson

    7 Darson Le 28/02/2022

    C'est un livre intéressant qui permet de se pencher sur l'économie de manière plus accessible, malgré que certains passages me semblent encore un peu compliqué à comprendre et trop techniques. Ce livre est agréable à lire car les illustrations et les schémas rendent globalement la compréhension plus facile des termes économiques.
    Dans cet ouvrage les trois auteurs se réunissent autour d'une table pour aborder des questions de l'économie actuelle permettant d'apporter une culture économique plus récente aux lecteurs.
    Petit bémol les auteurs sont des économistes donc il leur est compliqué de complètement vulgariser les termes complexes du sujet. Mais c'est aussi grâce à ça qu'ils sont en mesure d'expliquer de façon juste le processus de mondialisation.
    Pour conclure, la lecture de ce livre m'a permis d'approfondir mon chapitre d'économie de manière amusante tout en gardant des notions précises.
  • Tiphanie

    8 Tiphanie Le 27/01/2022

    La folle histoire de la mondialisation est une BD à la fois rapide et très intéressante à lire. Elle explicite de manière complète et détaillée le phénomène de la mondialisation très présente dans notre monde.
    Les auteurs expliquent les points positifs et négatifs de celle-ci en donnant en même temps leurs avis. Le livre met en opposition les différents points de vue entre ceux qui en profitent, ceux qui s'en inquiète, ceux qui n'y connaissent pas grand chose, ceux qui insistent sur ses larges bénéfices ou encore ceux qui voient plus les impact que les aspects positifs ...
    Cette BD m'a permis d'approfondir mon cours de SES et de mieux le comprendre grâce a des exemples précis. Elle est ludique est très enrichissante autant pour ceux qui découvrent la mondialisation que pour les autres.
    C'est une BD sans prise de tête qui permet d'apprendre et de comprendre le phénomène de la mondialisation de façon simple et ludique. De plus, les dessins et les paroles des auteurs donnent une touche humoristique qui ne peut que donner envie de lire !
  • Salimatou

    9 Salimatou Le 27/01/2022

    Tout d’abord, je trouve qu’avoir pris la décision d’expliquer une chose si complexe qu’est la mondialisation, avec des dessins, est une très bonne idée. En effet, cette bande dessinée permet d’améliorer la compréhension de ce phénomène. De plus, j’aime le fait qu’il y ait des interactions entre plusieurs personnages (économistes et journaliste), cela rend le livre plus vivant. Nous avons l’impression de participer à la discussion.
    Ensuite, je trouve que les différents chapitres sont très bien expliqués. En effet, j’en ai beaucoup appris par exemple sur la fabrication d’un jean. Cela m’a beaucoup surpris de voir que la confection d’un jean était réalisée dans tant de pays.
    Enfin, votre livre m’a sincèrement beaucoup plu, toutefois je pense qu’il n’est pas forcément accessible à tous. En effet, certains termes ou explications restent complexes et cela encore plus si l’on n’étudie pas les sciences économiques.
  • SUNDAS

    10 SUNDAS Le 26/11/2021

    ​Cette BD qui en généralisant parle de la notion, plutôt vague pour ma part au première abord, de la mondialisation m'a aidé à mettre des mots sur sa définition mais aussi sur son rôle et ses impacts. Comme dit au début, il n'est pas si facile de décrire intégralement la mondialisation qui est imbriquée avec un tas d'autres sujets tous aussi importants les uns que les autres. Et justement cette BD va expliciter toutes les questions que l'on pourrait se poser. La mondialisation si je devais la réduire à une défintion très simplifiée ce serait un vecteur d'altérité et une clé du développement qui se traduit le plus souvent par des importations et exportations entre tous les pays, elle permet notamment de maintenir les relations à l'international de chaque pays. Elle a une dimmension matérielle avec tous ces flux et échanges commerciaux mais également une immatérielle comprenant la culture, les informations... Une des notions importante que j'ai retenu faisant partie du système de la mondialisation c'est la fragmentaion de la chaine de valeur aussi appelée " l'arraignée" due à tous ces échanges. Elle permet également d'avoir des marchés plus importants et de pouvoir bénéficier d'économie d'échelle. Et j'ai pu aussi voir les opinions très contrastées de certains qui insistent sur ces larges bénéfices ou à l'inverse qui voient plus les impacts de celle-ci comme par exemple le fait qu'elle soit destructrice d'emplois dans les pays à majorité importateurs mais à l'inverse créatrice dans ceux qui exportent. Ou encore des impacts environnementaux ou des répercutions sur le pouvoir d'achat. J'ai trouvé que c'était une bonne idée de faire cet ouvrage sous le format d'une bd car on visualise beaucoup mieux les notions abordées et les images nous marquent d'autant plus. Et c'est selon moi beaucoup plus facile à lire et interactif ce qui permet à tout le monde de mieux comprendre un sujet aussi important et actuel que celui-ci. Ce qui m'a plu aussi c'est que la BD soit divisée en trois grandes parties, divisées chacune en un système de "questions/réponses" qui sont animées par des débats entre les personnages nous permettant de voir plusieurs points de vue et de finalement voir qu'il n'y a pas forcement une seule réponse aux questions. Il y a également beaucoup d'exemples avec des données chiffrées ce qui concrétise les arguments et nous permet de nous rendre compte de l'ampleur de ces situations. Une donnée en particulier a vraiment retenu mon intention et m'a fait réaliser l'importance d'un des impacts négatif de la mondialisation : la pollution. C'est celle du Citarium, un des fleuves les plus pollués au monde à Jakarta en Indonésie qui se voit déverser chaque jours 280 tonnes de déchets toxiques. Et j'ai trouvé très intéressant de savoir, encore une fois concernant la pollution ou plus précisément l'empreinte carbone, que la provenance d'un produit si elle est lointaine ou non était moins importante à prendre en compte que la nature de sa production. Globalement j'ai lu cette bd rapidement sans trop d'efforts de compréhension même si parfois avoir des connaissances sur le sujet faciliterait celle-ci et j'en conclurais que pour une première approche à la notion de mondialisation cette bd est complète, ludique et enrichissante .

Ajouter un commentaire

Anti-spam