Créer un site internet

Ceux qui restent : faire sa vie dans les campagnes en déclin De Benoit Coquard

prixlectureses Par Le 27/08/2020 5

150x200 coquard 1

211 p.

 

Commentaires

  • b0mSs

    1 b0mSs Le 22/04/2021

    Un assez beau livre. Une description assez plaisante de la vie quotidienne à la campagne (Meurthe et Moselle) des classes populaires. Des choses déroutantes comme l’importance de l’alcool voire de l’alcoolisme (p 144 et suivantes), conformes aux clichés sur les classes populaires et cette partie de la France??
    Je déplore le manque de données économiques précises sur le déclin économique maintes fois évoqués.
  • Mathilde P

    2 Mathilde P Le 18/04/2021

    J’ai trouvé la lecture de Ceux qui restent fluide et aisée. Le sujet abordé, c’est-à-dire la vie des jeunes adultes en milieu rural, est très intéressant et les différents chapitres sont tous traités de manière claire, ce qui permet au lecteur de bien comprendre le livre. Un nombre assez important d’aspects du sujet est étudié et cela rend le livre complet. Enfin, le fait que l’auteur évoque parfois sa propre expérience ainsi que les nombreux exemples facilitent la lecture du livre. Je les ai toujours trouvés compréhensibles et pertinents.
    - Lycée Notre Dame de Boulogne, Boulogne-Billancourt
  • lycee cassini

    3 lycee cassini Le 02/04/2021

    Un livre très intéressant, par sa manière d'aborder le sujet. C'est une enquête ethnographique, qui a duré 9 ans. on y retrouve des notions vues en cours.
    On retrouve des inégalités entre les hommes et les femmes, qui essaient de partir en faisant des études.
    Il aurait été intéressant d'étendre l'enquête sur toute la France.
    Cela montre les zones en déclin en France.
  • Florence Rebeschini

    4 Florence Rebeschini Le 12/02/2021

    Un livre très intéressant, qui parle d'une frange de la populatio souvent perçue comme invisible. Ce sont des catégoriés populaires, non associées aux banlieues, souvent oubliées des pouvoirs publics. On voit l'importance des loisirs comme la chasse, le foot, qui créent des réseaux.
    Le lien est fait avec les gilets jaunes. On parle aussi du " c'était mieux avant", un regret de la vie autrefois.
  • Louise M

    5 Louise M Le 06/01/2021

    J'ai aimé lire ce livre. Le sujet est intéressant et bien décortiqué. Malgré certains termes techniques, il reste accessible à des lycéens. Les nombreux témoignages et parcours authentiques retracés dans le livre illustrent mieux le propos de l'auteur que le feraient des tableaux ou des statistiques. Ils ancrent les phénomènes observés dans le réel et en rendant la lecture plus fluide.
    - Lycée Notre Dame de Boulogne, Boulogne-Billancourt

Ajouter un commentaire

Anti-spam
 
×