L'immigration ou Les paradoxes de l'altérité. Tome 3, La fabrication des identités culturelles

Abdelmalek Sayad, L'immigration ou Les paradoxes de l'altérité. Tome 3, La fabrication des identités culturelles, Raisons d'agir, coll. « Cours et travaux », 2014, 205 p.

(compte rendu par Igor Martinache : http://lectures.revues.org/15250)

Commentaires (16)

1. Lycée Cassini - Candice 19/05/2015

Des passages très difficiles à comprendre, de plus l'auteur se répète beaucoup. Trop de chiffres, aussi, parfois. Mais les chapitres sur l'Islam et l'émission Mosaïque sont très intéressants. Les sujets étaient contrôlés, il y avait de la censure, il ne fallait pas parler des choses graves.

2. Djo 1°ES3 Lycée Xavier Marmier 12/05/2015

je ne suis pas fan de ce livre car pour ma part je le trouve compliqué a lire puisque Abdlemalek Sayad fait des phrases trop longue ( très Bourdieusard). Ce qui es dommage puisque l'immigration est un thème d'actualité très intéressant.

3. mathilde, 1ES, lycée Aubanel, Avignon 12/05/2015

L'immigration ou les paradoxes de l'altérité, décrit longuement les conditions de vie des immigrés.
Il s'intéresse à l'immigration algérienne plus particulièrement, il décrit les conditions d'intégration. C'est surtout un constat, mais l'auteur ne propose pas de solution.
Ce livre m'a plu, mais reste cependant difficile à lire. Il est intéressant et m'a appris beaucoup de choses.

4. Mathilde, Terminale ES, lycée Jean Moulin Albertville 26/04/2015

Sujet très intéressant et d'actualité : l'immigration. En effet, ce livre étudie la culture migratoire et son intégration en France au fil des années.
J'ai néanmoins trouvé ce livre assez complexe pour un niveau de terminale, à lire peut être dans deux ou trois ans avec plus d'expérience.

5. Jasmine 1ES Lycée Baudelaire 26/03/2015

Dans ce livre, Sayad étudie la place de la culture immigrée et aussi «l'utilisation» de celle-ci par l’État. Il s'appuie sur l'immigration algérienne dans les années 70-80, qui est tout d'abord une immigration encouragée par le travail et ensuite une immigration en augmentation dû au regroupement familial. Il explique la « confusion » identitaire qui touche les enfants de ces immigrés qui sont pourtant eux de nationalité française. Il explique bien la distinction entre culture dominante et culture dominée. Sayad consacre un passage à une émission dédiée au dialogue inter-culturel, « Mosaïque », mais qui subit la censure et qui masque la réalité par rapport aux conditions de vie des immigrés.
J'ai trouvé ce livre intéressant, certains passages plus compliqués ont nécessité une relecture, il faut être pleinement concentré pour bien comprendre.

6. Julie J - Lycée JeanZay-Orléans 20/03/2015

Je trouve ce livre assez complexe pour les lycéens, j'ai eu du mal à le terminer même avec de la concentration. Il y a beaucoup de passages trop durs à comprendre avec de trop longues phrases. Ce livre nécessite un certain niveau mais le sujet reste néanmoins intéressant avec l'auteur qui donne la parole aux immigrés ainsi que l'étude de cas sur les immigrés algériens .

7. Elève très consciencieux de Terminale Es. 17/03/2015

Ce livre est assurément très enrichissant ,il apporte énormément d'informations a propos de l'histoire et des mécaniques de l'immigration en France,cependant le style d'Abdelmalek Sayad est très difficile à appréhender et il utilise un vocabulaire souvent complexe,ce qui freine significativement la compréhension du livre et conduit à un haut degrès de difficulté de lecture qui intervient très rapidement.Par conséquent je tends à dire que ce livre n'est destiné qu'a des lecteurs d'un très bon niveau et capable d'un minimum d'investissement lors de la lecture.

8. Jeanne23 06/03/2015

Je trouve que ce livre est clairement trop complexe pour des lycéens. Je n'ai pas réussi à le terminer et je ne pense pas avoir compris beaucoup de choses. Ce livre semble très bien mais pour le comprendre quelques années et recherches en plus me seraient nécessaires.

9. Shany Baudelaire 10/02/2015

Dans ce livre Abdelmalek Sayad nous propose une réflexion sur l'identité et l'intégration des immigrés , sur l'exemple de l'immigration algérienne en France.L'auteur explique que les immigrés existent avant tout par leur travail et ils devront apprendre à s'intégrer dans leur nouvelle communautés. Le problème se pose sur la place de ces immigrés ainsi que leurs enfants qui ne sont pas acceptés dans la société française, il définit la place et la fonction ambivalente de la "culture des immigrés" dans les années 1980.Dans cette ouvrage l'auteur s'engage a jeté un regard humain sur la question de l'immigration.

Ce livre m'a plus mais il reste difficile au niveau de sa compréhension puisqu'il un style d'écriture complexe, comme Bourdieu il fait des longues phrases qui peut désorienter le lecteur.J'ai préférée le tome 1 « l'illusion du provisoire» qui explique l’exemple de l’immigration algérienne, se porte sur la double question du retour.Ses immigrés sont maintenus dans un état provisoire.

10. Antoine Laborde Zambrano, TES3 - Lycée Joseph Saverne 26/01/2015

Le livre d'Abdelmalek Sayad est sans aucun doute très intéressant, notamment dans l'explication qui est faite de l'instrumentalisation que font les politiques de la culture, qui est un enjeu de pouvoir permettant de masquer la réalité des conditions de vie des immigrés. Sayad à travers l'immigration algérienne trace depuis 1970 jusqu'aux années 90 la genèse d'une dynamique d’État qui dissimule la domination des immigrés par le politiquement correct. Il met en lumière le fait que les effets de la condition sociale soulignent l'origine nationale et qu'une discrimination est faite moralement dans la mesure où l'immigré provenant d'un pays dominé sera toujours et avant tout renvoyé à sa condition d'origine.
C'est donc l'aspect instrumentaliste de la culture et les conséquences de cet instrumentalisation sur les populations en intégration qui m'ont marqué.. Néanmoins Sayad ne propose pas de perspective face à cette situation. Il explique sa création et ce qui en découle mais ne tente pas d'apporter (ou du moins pas assez) de solutions à mon goût.

Au final, ce livre est très intéressant mais en tant qu'il est destiné à des étudiants universitaires, il ne peut être lu avec fluidité si la concentration du lecteur est sans faille.

11. Selma Imane TES Lycée Lyautey Casablanca 22/01/2015

Le fait qu'Abdelmalek Sayad donne la parole aux immigrés est très appréciable et plutôt rare. Le thème de ce livre présente donc un intérêt important, car, bien qu'il ait été écrit il y a plusieurs dizaines d'années, la question de l'immigration reste d'actualité. Cependant, il reste peu accessible à l'échelle lycéenne, et l'opinion de l'auteur est parfois difficile à saisir. Les cas précis étudiés (par exemple celui de l'immigration algérienne) sont par contre plus accessibles et très intéressants.

12. Mathias 05/01/2015

Bien que je trouve le sujet traité interessant, il l'est de façon trop complexe pour le destiner a des lycéens. Ce livre étudie la culture immigratoire et son intégration en France ( surtout Algérienne).

13. Cloé - Lycée St John Perse - 1èreES 19/12/2014

Dans ce premier livre que j'ai pu lire avec le comité de lecture, l'auteur Abdlemalek Sayad nous propose une étude détaillée de la place qu’occupe l'immigration (notamment algérienne) en France.
J'ai trouvé ce livre enrichissant dans la mesure ou Sayad développe des théories très intéressantes (comme celle de la double absence de l'immigré. Soit l'incapacité pour l'immigré de s’intégrer totalement dans sa culture d'adoption et l'incapacité également à retrouver sa place légitime dans sa culture d'origine).
En revanche, contrairement à ce que j'ai pu lire dans un commentaire précédent, je trouve le point de vue de l'auteur assez subjectif... Du moins c'est comme ça que je l'ai interprété. Je trouve également que sa vision sur l'immigration est assez pessimiste.
C'est un livre plutôt difficile à lire pour des lycéens (je ne pense pas avoir tout compris à ce que l'auteur a voulu nous raconter) . Il me semble plus adapté pour des élèves universitaires.
C'est quand même un livre qui reste intéressant à aborder si la concentration est au rendez-vous !

14. Léna Louchard, Lycée Jules Froment 14/12/2014

Le livre "l'immigration ou les paradoxes de l'altérité" écrit par Abdelmalek Sayad a été pour moi un livre assez difficile à lire. J'ai trouvé les phrases pas simples et assez longues, ce qui ne facilitent pas la lecture et nous donnent pas vraiment envie de nous y accrocher. Il m'a fallu être concentré à cent pour cent pour arriver à peu près à le comprendre. Je trouve que l'auteur développe un peu trop ses idées ( ce qui normalement devrait être un point positif mais dans ce cas, ça rend le texte extrêmement compliqué). Je regrette qu'il n'y ai pas eu quelque interview d'immigrés...
Par contre on voit bien à travers ce livre l'implication de l'auteur et ses efforts pour défendre le statut des immigrés (ce qui est très agréable).

PS: je conseille vraiment d'aller lire les deux "sous chapitre" "l'aveu de l'inavouable, l'effet de la guerre sur l'immigration familiale" (page 81 à 84) et "une population implantée et non immigrée" (pages 85 à 88)
Je les ai trouvés vraiment intéressantes! Et très explicites grâce aux données chiffrées.

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×