L'ombre du Monde

Auteur  
# 10/05/2016 à 01:52 Lale Ceylan
Le prologue du livre m’a fait penser énormément aux extraits que nous avons vu en cours de SES du documentaire de Raymond Depardon, Xe chambre. J’ai trouve que décrire un procès juridique était une bon moyen pour introduire le sujet, comme si le lecteur découvrait le monde de l'incarcération pour la première fois en même tant que les personnages. Ceci permet donc au lecteur de découvrir a quel point le système judiciaire est imparfait..

En cours de SES, nous avions étudié le contrôle social et la déviance. En lisant ce livre, j’ai pu relier ce que nous avions vu en cours et le livre. Par exemple, nous avions définit le contrôle sociale en le reliant aux normes valeurs déterminés par une société et dans ce prologue, on peut relever une citation qui évoque cette même idée: “La justice est l’ultime instance ou se proclame et se rappelle la valeur des choses”.

Le prologue évoqua aussi le problème de la réintégration. En effet, l’incarcération empêche les individus a maintenir un travail et des relations a l'extérieur. Ils se retrouvent donc en prison. C’est un problème qui a résonné très fortement avec moi par ce que c’est en effet une situation qu’on retrouve souvent aux États Unis. Contrairement a de nombreux systèmes judiciaires en Europe qui se focalisent plutôt sur la réintégration, celui des États Unis doit faire souvent face a un retour très important de prisonniers qui n’ont pas put se réinsérer dans la société. Le rôle du racisme était aussi intéressant, mais pas très surprenant. Aux États Unis, c’est un problème récurrent qui existe depuis très longtemps.

J’ai trouve que l’introduction qui présenta l’histoire du système punitif était un bon moyen pour illustrer le but du livre. En effet, il ne s’agit pas vraiment de mettre en question la condition des prisons mais plutôt de notre système punitif en général. De plus, cette introduction a fait écho a notre cours sur l'évolution des punitions ( avant on trouvait plutôt des punitions corporelles et aujourd’hui ça se repose surtout sur la privation de la libérée)

En somme, j'ai beaucoup apprécié ce livre, non seulement a cause de son contenu qui était très intéressant, mais aussi grâce a la manière dont il était écrit. En effet, j’ai trouve que ça se lisait comme un roman avec un véritable effort stylistique. La lecture était très facile et captivante! +++++
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×